Marc Elsberg : Zero

zero marc elsberg piranhaZero

Marc Elsberg

Editeur : PIRANHA (31 mars 2016) (432 pages)

Traduction : Pierre Malherbet

Genre : Anticipation / Thriller

Ils savent qui nous sommes, où nous sommes et ce que nous allons faire.
On démarre fort avec Zero ! Rien de moins qu’un attentat contre le président des États-Unis version 3.0 !

Une attaque massive de drones et de robots miniatures équipés de caméras. Pas de mort ni de blessé. Juste l’orgueil du Président a été touché.

Qui sont ces activistes du Net, se faisant appeler Zero ? Que veulent-ils prouver en diffusant en direct la terreur de l’homme sensé être le mieux protégé du monde ? Le groupe Zero est ce que l’on appelle maintenant un lanceur d’alertes. Par diverses actions, ils veulent mettre en garde le monde contre l’oeil, non pas de Moscou, mais plutôt l’oeil Étatique, capitalistique. Chez Marc Elsberg, les Google Glass sont déjà dépassées. Google a bien présenté sa version en 2012, mais à présent ce sont les annonceurs qui ont repris le relais. Ce sont toujours des lunettes connectées qui projettent sur les verres les mentions qui apparaissent sur notre téléphone.

C’est justement tout ce qu’exècre Cynthia journaliste « à l’ancienne ». Elle ne jure que par la chasse au scoop sur le terrain et le bon vieux papier / crayon pour ses articles. Bien évidemment c’est à elle que le patron du journal demande de tester les nouvelles Smartglasses qui la rendra bien plus moderne.

-Et … j’en fais quoi ? demande Cyn. Je suis journaliste pour un journal. J’écris.

-Tu vas faire des recherches en direct, des reportages. Avec ces lunettes, tu surveilles ce qui t’entoure en un clin d’œil. Tu obtiens toutes les informations que tu veux en moins de deux. C’est ça l’avenir !…

Ce qu’il y a de chouette avec ces nouvelles lunettes, c’est que l’on peut télécharger des tas d’applications pour améliorer ta vie (le pire c’est que j’en serais fan).

Ici, c’est la société Freemee qui est derrière ces applications qui tendent à rendre l’homme meilleur, plus performant, plus heureux !

Bien entendu, on a rien sans rien n’est-ce pas ? Cette start-up collecte tranquillement toutes les données individuelles, des milliards de données et le mieux dans tout ça, c’est que l’on peut soi-même vendre ses propres données pour améliorer le niveau des recommandations  des applications dans tous les domaines de sa vie privée.

D’ailleurs, avons-nous encore une vie privée ? Je sais bien que non, et pourtant, je continue à poster pour mes amis mais à fournir pour les sociétés et l’état des tonnes données sur ma vie privée…Pourrais-je à présent m’en passer, moi qui ai connu un monde sans ordinateur et une télévision à trois chaînes sans télécommande ?
Non je ne pense pas. Le piège s’est refermé sur moi et j’en suis bien consciente. Quoique l’on fasse à présent, on laisse toujours des traces sur le Net et ailleurs (mon appli Waze, mon pass Navigo pour mes déplacements par ex).

Depuis 2007, il y a plus de machines que de gens qui communiquent par Internet. Le monde digital se trouve dans la moindre particule du monde réel, dans nos téléphones et nos lunettes, nos smarwatches, nos télévisions, nos machines à café, nos voitures. On le retrouvera bientôt dans nos aliments, nos vêtements, dans le sol, les murs, l’eau, l’air, dans nos corps. Le monde digital est depuis longtemps le monde réel !

Marc Elsberg, met des mots sur notre plus que probable devenir. Un homme ultra-connecté, acteur et conscient de sa propre valeur commerciale qu’il marchande sans aucun regret. Une prise de conscience pour certains, mais je n’en suis pas sûr car nous baignons déjà dedans non ? On trouve ici un bon thriller d’anticipation qui tient la route. J’ai aimé retrouver des références littéraires de grands auteurs de science-fiction du plus évident Orwell, en passant par Stephen King. Je vous le recommande chaudement !


Logo-DecitreEnvie de le lire ? Vous le trouverez chez ces différents partenaires…

Un petit plus pour la route :

zero marc elsberg piranha extrait

About Val

View all Posts

Blogueuse, lectrice équipée d'un reader depuis plusieurs années. Grande fan de Science Fiction, de thriller, Valérie ne passe pas une journée sans ouvrir un livre. Et quand elle ne lit pas, ce qui est vraiment rare, Valérie adore aller au cinéma (voir des films SF), regarder des séries (principalement SF)...elle travaille aussi mais ça, c'est une autre histoire...

8 Comments on this post

  1. Tout a fait mon genre, il me le faut !

    Cassandre / Répondre
  2. Il me tente aussi celui-là… 🙂

    yogo / Répondre
  3. avec autant de conviction, et un thème sympa, je suis très tentée!

    lutin82 / Répondre
  4. Intéressant, et terriblement réaliste en plus !

    lorhkan / Répondre
    • trop réaliste…ca fout la trouille, on est en plein dedans sans possibilité (pour moi en tout cas) de s’en extraire

Laisser un commentaire