George R.R. Martin : Le Volcryn

Le Volcryn
Auteurs : George R.R. Martin
Traduction : Odile Ricklin
Éditeur : Presses de la Cité (février 1982) ( 154 pages)
Prix Locus de la Novella en 1981

—————–
Royd Eris a mis à disposition son vaisseau pour permettre à Karoly d’Branin de traquer les Volcryns, Ses Volcryns.

Royd est un personnage mystérieux qui ne se montre jamais aux autres passagers. Tel un fantôme, C’est son hologramme qu’il envoi à sa place pour assister aux repas. Ses yeux et ses oreilles, aussi indiscrets l’un que l’autre traînent partout sur le vaisseau. Lui aussi est très curieux de rencontrer les Volcryns, cette race mythique et mystérieuse.

Les Volcryns ne sont pour les humains qu’une vieille légende. Des êtres sensitifs faisant route vers les confins de la galaxie, ne s’approchant que très rarement des autres planètes.

Parmi les membre de son équipe, Karoly d’Branin a embauché Thale Lasamer, un psy de classe 1. C’est lui qui devra entrer en communication avec cette race étrangère. Tout, ou presque, repose sur ses pouvoirs psychiques et télépathiques. Mais, l’état de Thale est plus que préoccupant. La plupart du temps il est prostré dans son hamac ou au bord de la crise de nerfs. Pour Thale, le danger est déjà là. Quelque chose, ou quelqu’un, leur veut du mal. Paranoïa de sa part ou extrême sensibilité ?

Ce tout petit livre, qui se lit d’une seule traite, est fort sympathique. Martin maîtrise les schéma de la psychologie humaine et aime à pousser à l’extrême les qualités et/ou défauts de ses personnages. Petit à petit, la tension monte et le lecteur ne peut que tourner les pages tant le rythme de l’histoire est soutenu.

Un très bon roman de Science-fiction qui flirte parfois avec le thriller.

Un livre qui a fait l’unanimité lors du Summer Star Wars
El JC,  Gromovar, Efelle, Guillaume et Lhisbei

 


Logo-DecitreEnvie de le lire ? Vous le trouverez chez ces différents partenaires…


Présentation de l’éditeur
—————–
Dans les temps reculés, où l’on mettait en croix Jésus de Nazareth, le volcryn se trouvait dans la Voie Lactée, à moins d’une année-lumière de la Terre. Mais quand, sur Terre, se déclenchèrent les nouvelles Guerres du Feu, le volcryn faisait déjà route vers Poséidon et ses mers mortes. Maintenant je suis vieux, de plus en plus vieux. Bientôt, la mystérieuse nébulosité du volcryn percera le Voile du Tentateur et, à travers les abîmes sans vie, à travers le vide, à travers l’éternel silence, nous le suivons. Mon Armageddon et moi, nous lui donnons la chasse…

About Val

View all Posts

Blogueuse, lectrice équipée d’un reader depuis plusieurs années. Grande fan de Science Fiction, de thriller, Valérie ne passe pas une journée sans ouvrir un livre. Et quand elle ne lit pas, ce qui est vraiment rare, Valérie adore aller au cinéma (voir des films SF), regarder des séries (principalement SF)…elle travaille aussi mais ça, c’est une autre histoire…

7 Comments on this post

  1. Très sympa en effet.

    Efelle / Répondre
  2. One more !
    Tu as l’édition des Presses de la Cité ?

    Lhisbei / Répondre
    • Yeap ! Purée Lhisbei tu viens de faire le 1000ème commentaire 🙂
      Je voulais organiser un concours…ben pas eu le temps !

      Val / (in reply to Lhisbei) Répondre
  3. @ Val : chouette 🙂 dommage que tu n’aies pas eu le temps de lancer ton concours (j’aurais bien gagné un Mazaurette moi ;D)
    (pis le concours ce sera pour le 2000eme)

    Lhisbei / Répondre
  4. […] Valunivers […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

4 + 17 =