Alain Dartevelle : Script

Alain Dartevelle Script multivers editionsScript
Alain Dartevelle

Editeur : Multivers éditions (19/03/2015) (192 pages)

Genre : Science-fiction / Dystopie

Script, un titre simple, pour un roman dont l’univers est sacrément complexe.

Le point central, j’oserai même dire, le héros ici, c’est une ville : Newgorod.
Ville aux multiples facettes, comme dans toutes les grandes mégapoles. Sauf que cette dernière est sous cloche dont la forme pourrait ressembler à une palourde.
Dans cet environnement confiné, construit sur plusieurs niveaux,  il y fait toujours sombre.

L’enfermement du peuple sous cette bulle les protégeant des rayons extérieurs pourrait sembler bénéfique. Ils pourraient s’épanouir, reconstruire quelque chose de sain, mais la pourriture vient de l’intérieur. Newgorod est régi par ses propres codes.

Dès les premières pages, ça pue la manipulation…du lecteur.
Quelque chose cloche c’est évident, mais je n’ai mis la main dessus avant la fin ! Chapeau  Alain Dartevelle, j’étais loin d’imaginer un tel scénario.

Pour revenir à Script, tout est fait pour que le bruit, occupe les sens et détourne la population de l’essentiel…la réflexion. Le rôle des média y est primordial. la télévision se met d’ailleurs en route dès qu’elle sent un mouvement, entend du bruit dans une pièce.
On a l’impression d’une déformation du réel et que personne n’en a cure. La population manipulée est comme reconditionnée à chaque réveil. Même leurs rêves ne leur appartiennent pas.

Comme dans Fahrenheit 451, le livre est interdit. Alors, on deale des chapitres sous le manteau. Chapitres qui s’autodétruisent au bout d’un certains temps.

Ritchie prend le premier de ces nouveaux feuillets, impossible de résister. Il laisse son regard errer sur la typographie. Il connaît les détails de chacune des lettres employées, les courbes dont s’agrémentent les c et les g majuscules. Il respire la senteur mouillée du papier couleur paille, et se met à lire.

Il reste ainsi longtemps, dans sa chambre de célibataire, affalé de biais au creux des draps gris, à décrypter une fiction. Sa chambre, son corps, le temps et le danger du télévisionneur s’émoussent…

 

 … Il poursuit sa lecture, il s’oubliera et s’inventera ainsi jusqu’à ce que vienne une page presque blanche, simplement porteuse du mot FIN imprimé et d’une phrase manuscrite, citation d’un certain V.V.N., recopiée d’un script que Botero ignore : Un livre bien neuf et bien original serait celui qui ferait aimer de vieilles vérités. Devant cette ultime réflexion tracée de la main malhabile d’un lettré qui perd l’habitude d’écrire, Ritchie comprendra qu’il a fini son script. Il posera les feuilles sur le marbre glacé de la table de nuit de gauche puis s’évanouira, comme par surdose. Demain, les feuilles se seront détruites. Elles feront un tas fragile de cendres que Ritchie Botero n’osera regarder au réveil. Il n’aura plus de script.

Tout comme moi, vous aurez un pincement au cœur, quand vous découvrirez à la lecture de ce livre que le pouvoir lui-même est à l’origine des diffusions de manuscrits. Une autre forme de manipulation alors que je croyais en cet espace de liberté. D’ailleurs, le pouvoir, j’ai eu du mal à le cerner dans ce livre. Il y a bien un président, Oskar Rheinholdt. Mais il parait plus être une marionnette au service de quelque chose de plus grand.

En fait, je ne peux pas dire grand chose de Script sans en dévoiler les ficelles. Cette ville a plusieurs strates. A chaque niveau, correspond des personnages qui maîtrisent plus ou moins leur destinée.

Mais qui manipule l’autre ? Je vous invite grandement à découvrir cette lecture sacrément anxiogène. Pour ce début de challenge sur la Dystopie, j’ai été servie.

Un conseil avant que nous nous quittions, soyez vigilants… Tout est truqué dans ce script et l’image qui m’est venue à l’esprit est celle d’une poupée gigogne qui contient chacune une vision, une partie de l’histoire de Newgorod. A vous de partir à la découverte de la toute petite poupée 🙂

2,99 € chez Multivers éditions en format epub.

dystopieChallenge-Francofou-300x300Script d’Alain Dartevelle est mon premier livre chroniqué dans le cadre du challenge Dystopie.

Ainsi que du Challenge Francofou 3

About Val

View all Posts

Blogueuse, lectrice équipée d’un reader depuis plusieurs années. Grande fan de Science Fiction, de thriller, Valérie ne passe pas une journée sans ouvrir un livre. Et quand elle ne lit pas, ce qui est vraiment rare, Valérie adore aller au cinéma (voir des films SF), regarder des séries (principalement SF)…elle travaille aussi mais ça, c’est une autre histoire…

4 Comments on this post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

5 + 7 =