Alexandre Lang : Pandémie (tome 1 : L’effondrement)

Alexandre Lang Pandemie tome 1 L-effondrementPandémie (tome 1 : L’effondrement)

Alexandre Lang

Editeur : CreateSpace Independent (26 juin 2014) (630 pages)

Genre : Zombies / Post-apocalyptique / morts-vivants

Comment renouveler le genre alors que la mode des zombies est de retour et qu’un nombre impressionnant de livres sont sortis ces dernières années ?

Tout d’abord, en ne cédant pas à la facilité (un zombie est un zombie point barre), en déplaçant l’action des États-Unis vers l’Europe. En Espagne pour Manel Loureiro, ou encore en France comme ici avec Pandémie d’Alexandre Lang.

Ce dernier ce démarque également par la qualité du récit tant au niveau écriture (claire, bien construite), qu’au niveau approfondissement de tout ce qui touche aux différents plans de crise en cas de pandémie (le replis du gouvernement), du mode de transmission, de la recherche d’un vaccin ou remède etc…. Son récit est tellement emprunt de réalisme que j’aurais pu me mettre à croire à cette « maladie ». Quoique la dernière épidémie d’Ebola est encore assez présente dans mon esprit au moment où j’écris cet article.

Alexandre Lang, reste très proche de l’humain, mais va plus loin en n’oubliant pas la géopolitique avec le replis du gouvernement (enfin ce qu’il en reste dans une zone sûre), la réflexion sur soi, ce que l’on est, ce que l’on a bâti, sur l’homme dans son ensemble et du gâchis.

Ecoeuré , il songea que la société française, à l’instar de l’Occident et de l’Orient, s’effondrait à son tour comme un château de cartes. Il n’avait fallu qu’un minuscule et insignifiant organisme, indiscernable à l’œil nu, pour mettre la civilisation humaine à genoux. Des trésors de connaissances, de cultures, de mœurs, de technologies étaient soudainement menacés de disparition sous l’effet d’un micro-organisme redoutable dénué de fonction cognitive. Une telle disproportion dans le rapport de forces touchait à l’absurde.

La recherche prend également une grande place avec l’une des héroïnes, Kiyo qui pour ne pas perdre les pédales, va se plonger au coeur de ce nouveau virus de classe 6, rapidement surnommé le fléau d’Attila. L’effondrement de l’humanité est tout aussi rapide que dans les autres romans du même genre. Sauf que j’ai trouvé que les zombies d’Alexandre Lang, qu’il préfère appeler « les infectés », sont beaucoup plus vifs et mobiles.

Il y a autant d’action, de bastons, de salopards. La lutte pour la survie est bien entendu au coeur du livre et l’humain, avec tout ce qui lui reste d’humanité, ou pas, y occupe la première place.
Certes certains clichés ont par contre la vie dure (les méchants sont russes), les héros classiques un médecin (médecin chercheur ), un soldat (de l’aviation cette fois).

Beaucoup de personnages vont vous faire voyager dans cette France occupée par les infectés : Gonchakov le militaire qui cherche à rejoindre sa mère patrie, Lupus sur la base aéronautique de Saint-Dizier, Kiyo isolée dans un pays qui n’est pas le sien, la militaire américaine Alison échouée en Corse….
Allemands, Russes, Belges, Français….réunis pour lutter contre ce nouveau fléau…Un joli conte de fée non ? 😉

Véritable page turner, Pandémie l’Effondrement se lit d’une seule traite. On a même parfois du mal à reprendre son souffle tant l’action s’enchaîne.

Voici un auteur français qu’il vous faut absolument découvrir. Il n’est pas passé par les circuits classiques de l’édition mais par Amazon pour éditer son livre. Je ne sais si c’est courageux ou non de sa part, si je dois blâmer les éditeurs français de n’avoir su repérer une telle pépite, mais côté lecteur, j’ai sorti de ma poche presque 25 euros (c’est très cher), je me suis retrouvée avec un livre de plus de 600 pages (seule la version papier est disponible).
Le poids de Pandémie (presque 1 kg) est hallucinant. Et croyez-moi que dans les transports, mes poignets s’en souviennent encore.

J’ai vraiment hâte de lire le 2nd tome. J’espère juste qu’il sortira en version numérique. Mon sac à main et moi vous en seront plus que reconnaissants Monsieur Alexandre Lang 😉

Un petit plus : la possibilité de contacter directement l’auteur via son blog.

Envie de le lire ? de soutenir cet auteur ? (petit clic sur l’image).

 

zombies challengeLu dans le cadre de la saison 2 !! du Zombies Challenge chez Cornwall

About Val

View all Posts

Blogueuse, lectrice équipée d'un reader depuis plusieurs années. Grande fan de Science Fiction, de thriller, Valérie ne passe pas une journée sans ouvrir un livre. Et quand elle ne lit pas, ce qui est vraiment rare, Valérie adore aller au cinéma (voir des films SF), regarder des séries (principalement SF)...elle travaille aussi mais ça, c'est une autre histoire...

10 Comments on this post

  1. Génial tu confirmes ce que j’ai lu partout sur ce bouquin. Je sens qu’il va être mon pavé de l’été.
    J’attendais ta chronique. Merci et donc gros partage. Il faut faire du bruit que ce livre ait la place qu’il mérite !!!

    Cornwall / Répondre
  2. J’avais acheté cet énorme pavé car il faisait partie des meilleures ventes d’Amazon et les rares critiques étaient excellentes lors de sa sortie. Ce n’est d’ailleurs pas un bouquin Z classique. Trop bien écrit pour ça et hyper réaliste dans le genre survivor 😉

    En tant que pure scientifique, ce qui étonne de prime abord et qui rend le livre UNIQUE dans son genre, c’est l’aspect extrêmement bien documenté et PARFAITEMENT cohérent vu de l’angle scientifique, mais aussi la possibilité d’en discuter sur le blog de l’auteur.

    Je ne sais pas pour vous, mais cette histoire prend aux tripes et réconcilie avec le genre littéraire français très plan plan que je lis depuis au moins 3 décennies 😉

    Merci Amazon d’avoir déniché ce sacré talent, sans quoi je ne serais jamais tombée dessus.

    Certains disent qu’il pourrait sortir un jour en film, c’est en tout cas un bruit qui court.
    En attendant vivement le T2 !! Dans son genre c’est sans conteste le meilleur des meilleurs actuellement 😉

    M / Répondre
    • Un film ? en voilà une bonne nouvelle !
      Tout à fait d’accord avec toi M. Pandémie fait parti des meilleurs livres sur les « Zombies ». Par contre, je ne parlerais pas de style « français » pour son écriture. On retrouve pas mal la patte anglo-saxonne (et ce n’est pas pour me déplaire).

      Val / (in reply to M) Répondre
  3. Oh ben alors ce livre je le veux ! J’adore la couverture, et la chronique que tu en fais me donnes super envie de le lire…

    Kerry Legres / Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

1 + six =