Manel Loureiro : Apocalypse Z (Tome 3 : La colère des justes)

Manel Loureiro - Apocalypse Z Tome 3 - La colère des justesApocalypse Z (Tome 3 : La colère des justes)

Manel Loureiro

Editeur : PANINI COMICS (19 novembre 2014) (480 pages)

Genre : Zombies / Post-apocalyptique / morts-vivants

Attention cette chronique fait suite au tome 1 (Le début de la fin) et au tome 2 (Les jours sombres). Si vous avez survécu à ces deux premiers tomes, je ne peux que vous recommander de vous précipiter sur ce dernier opus.

Je ne cache pas que le 2ème tome m’avait paru assez fade. J’avais déjà acheté le 3ème volume que j’ai ouvert avec un peu d’appréhension, prête à laisser en plan les héros si Manel Loureiro ne revenait pas au niveau du tome 1. Bingo ! Il s’est bien rattrapé pour clore avec succès sa trilogie. Comment ? En s’ouvrant plus sur le monde. On retourne aux débuts de l’épidémie avec une Corée du Nord plus résistante que l’Europe à l’invasion zombiesque. Tirs à vue aux frontières terrestres et maritimes, politique d’extermination à grande échelle, leur paranoïa leur a pour une fois rendu service. Seulement être coupé du monde n’a pas que des avantages et le pétrole fourni par les chinois vient à manquer. Il est grand temps pour eux d’aller explorer le monde à la recherche de l’or noir.

Pendant ce temps, Viktor, Prit, Lucia et l’inépuisable chat Lucullus sont à bord du Corinthe II, voguant en direction des côtes africaines. La tempête fait rage et l’embarcation prend l’eau. Au moment où tout semble perdu, se pointe un énorme bateau prêt à les recueillir.

Une fois sauvé, le trio reste quand même sur ses gardes. Ils ont l’habitude maintenant et le lecteur aussi, de tomber sur des survivants pas toujours sains d’esprit.
C’est donc sans surprise que l’on apprend que ces nouveaux sauveurs sont des fanatiques qui se font appeler l’Armée du Christ. Il sont en route pour Gulfport afin de retrouver le révérend Green. Auparavant, ils doivent retourner sur terre pour remplir les soutes de pétrole. Comme chacun sait, se promener sur terre n’est pas sans danger ; le zombie rode prêt à dévorer tout ce qui a le sang chaud. L’armée du christ y enverra les hilotes pour à la fois déblayer le terrain et brancher les tuyaux. Sorte de sous-humains, d’êtres jetable, les hilotes sont « des étrangers », « des gens de couleurs »…vous voyez où je veux en venir…
Ils sont parqués dans les parties sombres du bateaux et s’occupent des basses besognes. Le mystère tourne autour d’eux, le jour où Prit s’aperçoit que même mordu par un zombie, certains hilotes ne sont pas contaminés par le virus :

Comme je me tournais pour rentrer, j’ai stoppé net et ai regardé d’un air incrédule. Parmi les soldats qui avaient salué les cercueils en train de couler se trouvait le gigantesque Noir qui avait dirigé l’équipe de débarquement. Mordu deux fois, il semblait pourtant en excellente santé. Il n’était clairement pas devenu un mort-vivant.

Alors que Prit, s’interroge, mais trouve enfin le repos qu’il attendait, le destin des hilotes, préoccupe énormément Lucia. Quitte à braver l’interdit.

Ce dernier tome, très abouti, vous fera oublier les faiblesses du 2nd volume. Avec Apocalypse Z (la colère des Justes), pas de temps morts. Le parallèle avec la seconde guerre mondiale et les trains de la mort prend aux tripes. Au cours de cette trilogie, les personnages vont évoluer. Vous aurez du mal à retrouver les faiblesses psychologiques du début. Faiblesses qui déclenchent  le syndrome empathique chez un lecteur normalement constitué. Les héros auront évolués dans ce nouveau monde et vous avec. Une seule envie, les aider à survivre en espérant qu’il n’y ait pas trop de dégâts psychologiques 🙂
Bonne lecture !

zombies challengeLu dans le cadre de la saison 2 !! du Zombies Challenge chez Cornwall

 


Logo-DecitreEnvie de l’acheter ? Vous le trouverez chez ces différents partenaires…


About Val

View all Posts

Blogueuse, lectrice équipée d'un reader depuis plusieurs années. Grande fan de Science Fiction, de thriller, Valérie ne passe pas une journée sans ouvrir un livre. Et quand elle ne lit pas, ce qui est vraiment rare, Valérie adore aller au cinéma (voir des films SF), regarder des séries (principalement SF)...elle travaille aussi mais ça, c'est une autre histoire...

1 Comments on this post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

17 + 15 =