Mark Billingham : Torche humaine

Torche humaine

Mark Billingham

Sélection du Prix des lecteurs du Livre de Poche 2009 : mars

Et si vous aviez écroué il y a vingt ans de cela un innocent ?
Et si une personne se désignant comme le coupable rôdait sous vos fenêtres … Dormiriez-vous bien la nuit ?
Moi, non ! et Carol Chamberlain non plus.
C’est une véritable torture de l’âme et de l’esprit que de se rendre compte que l’on s’est fourvoyé pendant plusieurs années.
Carol Chamberlain à la retraite a repris du service. Pour l’aider à y voir plus clair, elle fait appel à l’inspecteur Thorne qui est en pleine guerre des gangs. Deux bandes rivales (turcs et irlandais) s’affrontent sans pitié pour prendre la main sur le racket des commerçants de la ville. Travailleurs clandestins, prostituées, trafics de drogue, rien ne fait peur aux malfrats.

Torche humaine n’est pas un polar comme les autres. Le dénouement final montre combien il est difficile de mener la lutte contre le grand banditisme. C’est une histoire ou tout le monde cache bien son jeu. Tous les ingrédients d’un bon polar sont là…sauf l’auteur qui s’est perdu en route ! Que de longueurs parfois. Je ne comprends pas. L’énigme est bonne, les héros complexes mais il n’en ressort rien.
Torche humaine est le quatrième volet d’une série consacrée à l’inspecteur Thorne. Il parait que les premiers opus sont très réussis.

Retrouvez l’avis de Chris

Face à Ben Elton : Amitiés mortelles, j’ai hésité quelque peu avant de voter. En dehors du fait qu’on aime ou pas un personnage, qu’il y a d’inexplicables longueurs, la qualité d’écriture de Mark Billingham est supérieure à Ben Elton. Avec du recul j’ai aimé la façon de conclure Torche humaine. Comme je le dis plus haut, la guerre des gangs ne cesse jamais. Tout n’est pas noir ou blanc, il n’y a pas que des gentils et des méchants !



—————–
Présentation de l’éditeur
Gordon Rooker est en prison pour avoir brûlé vive une gamine, il y a de cela vingt ans. Plus tard, elle s’était jetée d’un toit.
Et le pire, c’est qu’elle n’était pas la bonne cible…
Et voilà qu’un imitateur sévit à Londres, un adepte, lui aussi, de l’essence à briquet.

Pour mettre un terme à la guerre de territoire que se livrent dans l’East End les gangs turcs, kurdes et irlandais traditionnels, l’inspecteur Thorne doit découvrir qui, jadis, avait commandité le crime.
Cela implique de négocier avec Rooker, dont la culpabilité ne paraît plus si évidente…

—————–
Présentation de l’auteur
Mark Billingham, a fait des études supérieures d’art dramatique dans sa ville natale, Birmingham. Puis il s’est illustré comme auteur-interprète de sketches comiques et a écrit de nombreux scénarios pour la télévision britannique. La critique a couvert de louanges son premier roman, Dernier battement de cil, qualifié de « début exceptionnel » par George Pelecanos. Ses livres sont publiés aux États-Unis et traduits dans une vingtaine de pays. L’inspecteur Thorne est le lauréat 2003 des « Sherlock Awards », qui récompense le meilleur enquêteur de l’année en Grande-Bretagne.

About Val

View all Posts

Blogueuse, lectrice équipée d'un reader depuis plusieurs années. Grande fan de Science Fiction, de thriller, Valérie ne passe pas une journée sans ouvrir un livre. Et quand elle ne lit pas, ce qui est vraiment rare, Valérie adore aller au cinéma (voir des films SF), regarder des séries (principalement SF)...elle travaille aussi mais ça, c'est une autre histoire...

1 Comments on this post

  1. Ouf ! Un mois de mars à oublier. Un peu de détente avec le livre de Maud Lethielleux .Tout à fait d’accord avec ton analyse de torche humaine. J’attends avec impatience de voir les résultats.

    chris89 / Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

4 × 5 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.