l’Autre Éditions : Opération passeurs de livre

Je viens de recevoir cette affiche par mail. L’initiative est originale et mérite qu’on s’y attarde.

Les 11, 12 13 septembre prochain, sur un stand de la fête de l’huma, L’Autre Editions va prêter L’éclat du diamant de John Marcus à ceux qui auront envie de découvrir ce nouveau thriller. “Le prêt” se fera sans caution, sans durée et sans condition. Après l’avoir lu, le lecteur pourra soit s’acquitter du prix du livre, soit le transmettre à un autre lecteur…ou, ce serait bien dommage, ne rien faire.

Je ne vais pas recopier tout le texte mais le but de L’Autre Editions est de faire du buzz (de se faire remarquer) pour attirer notre attention sur les grandes difficultés que rencontre le monde de l’édition actuellement. Dommage que je ne sois pas là, j’aurais vraiment aimé en discuter avec eux.

– Pourquoi avoir lancé une nouvelle maison d’édition alors que cet univers est en pleine crise ? Plusieurs maisons ont déjà fermé leur porte ou réduit considérablement leurs effectifs.
– Comment une petite structure peut-elle résister ?
– Quelle est son modèle économique ?
– Le livre étant considéré comme du loisir, comment survit-on à l’effet crise ?
– Que pense-t-elle du numérique … opportunité ou marché immature ?

Fait amusant s’il en est, j’ai commencé ce matin l’éclat du diamant. Je peux d’ores et déjà vous dire que je suis plus qu’emballée…pas loin de crier au génie. Les premiers chapitres augurent un excellent thriller écrit dans un excellent français . Le rythme est à couper le souffle…j’ai retenu le mien dès la deuxième page !

4 Comments on this post

  1. Merci beaucoup d’avoir été la première à relayer cette information.
    Je pense que je vais pouvoir répondre progressivement à vos questions à travers le blog que je lance [ http://lautre-editions.blog.lemonde.fr ] pour, justement, tenter d’informer les lecteurs sur la réalité de l’édition indépendante et, plus généralement, sur la situation de « l’économie » du livre. Pas d’études ou de chiffres trompeurs, de discours lénifiants, de promesses inconsidérées de la part des pouvoirs publics : juste un retour d’expérience, concret, au jour le jour et qui révèle de belles surprises. En attendant, je vous souhaite une bonne lecture de « L’Éclat » ! J’espère qu’il ne vous décevra pas malgré son côté expérimental. C’est ça, aussi, le pari d’un éditeur : savoir prendre des risques pour offrir des écritures différentes.

    Jean-Marc Bastardy / Répondre
  2. Dommage, je ne veux plus rajouter de livres à tous ceux que j’ai déjà en attente mais je trouve que c’est une très belle initiative !

    Restling / Répondre
  3. Hum merci Jean-Marc. Il y a déjà matière à explorer sur ce nouveau blog. J’en ferai une lecture plus attentive demain..à la fraîche 😉

    valunivers / Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.