Shalom Auslander : Attention Dieu méchant

Attention Dieu méchant

Shalom Auslander

Rentrée Littéraire 2009

Editeur : Belfond (17 septembre 2009)
Traduit de l’américain par Bernard Cohen

J’ai accepté de m’associer à un projet ambitieux : chroniquer l’ensemble des titres de la rentrée littéraire ! Vous retrouverez donc aussi cette chronique sur le site Chroniques de la rentrée littéraire qui regroupe l’ensemble des chroniques réalisées dans le cadre de l’opération. Pour en savoir plus c’est ici.

Attention Dieu méchant est un recueil d’histoires très courtes qui traitent des affaires de Dieu, du judaïsme et de l’attachement, parfois loufoque, de l’homme à la religion.

Tout au long de ces 14 nouvelles, Dieu prend tour à tour les traits d’un homme d’affaires égoïste et froid ou encore d’un être las des humains, fatigué de faire tourner le monde. Il fait même une apparition comme poulet, ne se souciant que de sa litière et ses graines. Dans la catégorie animaux, je vous invite à lire En attendant Joe, (ma préférée), où l’on fait la connaissance de deux hamsters pour qui le monde se limite aux barreaux de leur cage et à la main qui les nourrit. Un oubli de la part de leur maître entraîne le doute pour l’un et conforte l’autre dans sa foi sans borne. Très bons dialogues de la part de ces deux rongeurs assorti d’une excellente chute.

L’homme n’est pas en reste. Souvent dépeint comme intégriste dans sa foi, il cherche à devenir le juif parfait. Nous en aurons la démonstration dans La guerre des Bernstein où Mr Bernstein, se défait de tout ce qui peut le détourner du paradis. Plan savamment et patiemment saboté par une épouse rebelle.

Vous l’aurez compris Attention Dieu méchant c’est un mélange curieux d’humour caustique, parfois irrévérencieux, probablement scandaleux sans jamais faire dans le trash ni le vulgaire.

Par contre, 155 pages pour 14 nouvelles, pas besoin de faire de calculs, c’est un peu court pour développer l’absurdité des situations et amener le lecteur à pousser sa réflexion plus loin.


Logo-DecitreEnvie de le lire ? Vous le trouverez chez ces différents partenaires…


—————–
Présentation de l’éditeur

Jubilatoires, iconoclastes et hilarantes, des histoires délicieusement blasphématoires, par l’auteur de La Lamentation du prépuce. Entre Kafka, Beckett et Philip Roth, un régal de drôlerie, d’une liberté de ton aussi profonde que rafraîchissante. Y a-t-il là-haut quelqu’un qui m’aime ? Cette question hante Bloom depuis qu’il a failli mourir. Mais, face à l’inefficacité de Lucifer et de la Mort, en grand débat sur les méfaits des défibrillateurs, Dieu descend sur terre finir le travail lui-même. Deux hamsters, Donut et Beignet, attendent Joe, leur maître. Confiant dans la bonté de son dieu nourricier, Donut se met à prier. Affamé, Beignet commence à douter. Après une nuit de rêves impurs, Motty, élève d’une yéchiva loubavitch de dix-huit ans, se réveille avec une poitrine velue, un débardeur Budweiser et une furieuse envie de bricoler. Que vont penser les siens de son nouveau corps de chef de chantier goy ? Rabbins violents, épouses perverses, chiens culpabilisateurs et chimpanzés suicidaires peuplent ce recueil complètement original, qui, derrière un humour dévastateur, soulève des questions fondamentales sur la condition humaine et son besoin d’interdits.

—————–
Présentation de l’auteur

est né à Monsey, Etat de New York, dans une famille juive orthodoxe. Nominé pour le prix Koret, il a publié des articles dans Esquire et The New Yorker. Après La Lamentation du prépuce (Belfond, 2008, 10/18 , 2009), un des meilleurs livres de 2008 sélectionnés par Le Point, Attention Dieu méchant est son deuxième ouvrage à paraître en français. Shalom Auslander vit à New York avec son épouse, Orli et son fils, Paix.

About Val

View all Posts

Blogueuse, lectrice équipée d'un reader depuis plusieurs années. Grande fan de Science Fiction, de thriller, Valérie ne passe pas une journée sans ouvrir un livre. Et quand elle ne lit pas, ce qui est vraiment rare, Valérie adore aller au cinéma (voir des films SF), regarder des séries (principalement SF)...elle travaille aussi mais ça, c'est une autre histoire...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

onze + 18 =