Tonino Benacquista : Le serrurier volant

Le serrurier volant

Tonino Benacquista

Il est des êtres humains qui aspirent à la tranquillité d’une vie sans complication, à se laisser bercer par les événements.
C’est ce que recherche Marc, convoyeur de fonds. Mais sa petite vie si tranquille, s’arrête le jour où il réchappe par miracle à un braquage. On retrouve Marc quelques mois plus tard, se remettant tout doucement de ses blessures physiques. Quand à ses blessures psychologiques, le travail sera plus long. Dans sa tête, ce n’est plus du tout pareil : « Le syndrome du survivant » annoncent ses médecins.
De retour chez lui, Marc ère seul la nuit.

Il est des rencontres qui bouleversent une vie. C’est un serrurier qui va changer celle de Marc qui va à son tour voler au secours de tous ceux qui “sont enfermés dehors” et “faire sauter les verrous” pour ouvrir les portes de l’âme humaine et par là même s’ouvrir aux autres.
Ecouter son prochain, l’aider, le conseiller c’est aussi s’aider soi-même.

On assiste à de belles rencontres. Comme dans la vie, les portes fermées s’ouvrent sur des moments tragiques ou des moments comiques. Marc aime sa nouvelle vie nocturne … jusqu’au jour où une demande un peu particulière, le ramène brutalement à sa vie d’avant.

Il est des livres avec lesquels on est heureux d’avoir voyagé pendant quelques heures. Le serrurier volant est un joli conte.
C’était mon premier Benacquista. Il me tarde d’en découvrir d’autres. L’écriture est fine, le style est limpide et je suis vraiment curieuse de voir si l’auteur manie aussi bien les mots, la poésie, la philosophie dans ses romans noirs.

Je ne parlerai pas des dessins de Tardi car n’étant pas fan de son trait et n’y connaissant rien, je ne saurais quoi dire. Je les ai d’ailleurs à peine regardé. Ma mère qui a lu Le serrurier volant en premier, m’a dit que cela reflétait exactement ce que l’auteur voulait faire ressortir comme émotion et surtout l’état d’esprit dans lequel se trouve le héros.

Merci Maman pour ce petit bijou !
 


Logo-DecitreEnvie de le lire ? Vous le trouverez chez ces différents partenaires…

—————–
Présentation de l’éditeur
Marc est un gars qui a une histoire, de ces histoires qu’on ne raconte pas volontiers. Pour le dire autrement, Marc est un gars plus fermé qu’une serrure inviolable. Pour se relever – parce qu’il faut bien se remettre sur pied quand on survit à une catastrophe – il choisit de devenir serrurier. Ce nouveau métier lui donne l’occasion d’ouvrir pas mal de portes et de découvrir, par ce biais, les petites misères de ses congénères. Un jour, un client lui fait une drôle de demande qui va le faire renouer avec ce passé qu’il ne parvient pas à oublier… Aux commandes de ce roman noir, illustré, deux maîtres : Benacquista pour le scénario et Tardi pour le dessin.

—————–
Présentation de l’auteur
Après avoir exercé divers métiers qui ont servi de cadre à ses premiers romans, Tonino Benacquista construit une œuvre dont la notoriété croît sans cesse. Après les intrigues policières de La maldonne des sleepings et de La commedia des ratés, il écrit Saga qui reçoit le Grand Prix des lectrices de Elle en 1998, et Quelqu’un d’autre, Grand Prix RTL-Lire en 2002. Scénariste pour la bande dessinée (L’outremançeur, La boîte noire, illustrés par Jacques Ferrandez) et pour le cinéma, il écrit avec Jacques Audiard le scénario de Sur mes lèvres, et de De battre mon cœur s’est arrêté, qui leur vaut un César en 2002 et 2006. Auteur de la série à succès Les aventures extraordinaires d’Adèle Blanc-Sec, dont la parution débute en 1976 et compte aujourd’hui neuf tonies, Jacques Tardi a également collaboré avec plusieurs romanciers, notamment Daeninckx,Vautrin, Pennac, Manchette, Siniac ou encore Benacquista. Il a aussi adapté certains Nestor Burina de Léo Malet, et illustré Voyage au bout de la nuit et dort à crédit de Louis-Ferdinand Céline. Ses travaux les plus remarquables sont ceux consacrés au conflit de 1914-1918, où il dévoile une vision profondément lucide de la condition humaine.

About Val

View all Posts

Blogueuse, lectrice équipée d'un reader depuis plusieurs années. Grande fan de Science Fiction, de thriller, Valérie ne passe pas une journée sans ouvrir un livre. Et quand elle ne lit pas, ce qui est vraiment rare, Valérie adore aller au cinéma (voir des films SF), regarder des séries (principalement SF)...elle travaille aussi mais ça, c'est une autre histoire...

3 Comments on this post

  1. Je m’y habitue bien à ce Benacquista ! après le serrurier et la boîte noire, je commence quelqu’un d’autre …

    fersenette / Répondre
  2. Ce livre est plein de souvenir pour moi.. je l’ai lu dans le train, durant mes 2h30 de trajet quotidien pour aller en stage… et ce trajet n’a jamais été aussi agréable… J’ai moi aussi découvert Benacquista par ce tire… et suis en train de dévorer tout les autres… “La madone des sleeping” est excellent aussi!

    lillithlanoire / Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

19 + 9 =