Sur un petit air de musique

imagesJe ne chronique pas assez de musique ? c’est indéniable. Mais je pense qu’il n’existe pas plus compliqué que de traduire avec des mots ce que l’on ressent à l’écoute d’une œuvre.

Guillaume a lancé à plusieurs d’entre nous un petit défi : parler des albums que nous écoutons en lisant…ou de nos albums préférés tout court.

J’aurai aimé vous parler d’opéra, mais je suis incapable à la fois de lire et d’écouter de l’opéra. Alors je vais prendre les 3 albums que je passe en boucle dans les transports en commun en ce moment.

Encore une fois, je vais montrer que mes goûts sont assez éclectiques 🙂 Voici ma journée musicale

En main, le livre de Franck Thilliez, Le syndrome [E], je branche mon mp3 et trottine en direction de la SNCF

Mes oreilles sont comblées et confirment à mon cerveau son excellent choix pour un lundi matin : Le Requiem de Berlioz

Moins connu que celui de Mozart, je ne m’en lasse pas. C’est une œuvre puissante (Berlioz souhaitait pour interpréter son requiem près de 300 musiciens et chanteurs).

Arrivée à BFM, il faut que j’active : descentes d’escaliers, et me voilà sur la 14. A gare de Lyon, je dois rejoindre la ligne 1. C’est la cohue. Cette gare pue la foule et l’agressivité. Je commence à ressentir le stress des banlieusards. Il faut que je m’isole. Dans ma bulle, rien ne peut m’atteindre. En ce moment, c’est l’album The Phantom Agony d‘Epica qui m’aide à m’évader. J’ai quitté le monde de la musique classique pour rejoindre, sans transition aucune, celui du symphonic metal. Et gare à celui qui se met en travers de mon chemin 😉
Avec Epica, on voyage dans le fantastique. Enfin pour ma part, j’ai l’imagination qui part en vrille en les écoutant : Un orchestre, un choeur, une mezzo (l’époustouflante Simone Simons) et la voix gutturale de Mark Jansen…

Mon périple n’est pas terminé. Une fois sortie du métro, il me faut à nouveau marcher et m’adoucir un peu…pas trop non plus ! Alors ce matin, l’album The Resistance de Muse a été mon ami ! Un peu de rock ça met d’entrain et de bonne humeur ! Arrivée au boulot j’étais prête pour une journée bien remplie ! Je suis ce groupe avec bonheur depuis un moment déjà. Il ne se passe pas un mois sans que je réécoute un de leurs albums. Il y a peu, j’ai appris qu’ils devraient composer l’hymne officiel des Jeux olympiques de 2012.
Je vous ai mis I belong to you. J’ai trouvé amusant que ce groupe fasse référence à l’opéra Samson et Dalila de Camille Saint-Saëns (Mon cœur s’ouvre à ta voix)

About Val

View all Posts

Blogueuse, lectrice équipée d'un reader depuis plusieurs années. Grande fan de Science Fiction, de thriller, Valérie ne passe pas une journée sans ouvrir un livre. Et quand elle ne lit pas, ce qui est vraiment rare, Valérie adore aller au cinéma (voir des films SF), regarder des séries (principalement SF)...elle travaille aussi mais ça, c'est une autre histoire...

6 Comments on this post

  1. Tu connais le Mon coeur s’ouvre à ta voix de Klaus Nomi ? http://www.youtube.com/watch?v=kQeWvFPb5zA

    gromovar / Répondre
  2. Bravo pour cette chronique 🙂 J’aime bien Epica aussi, je suis moins fan de Muse par contre 🙂

    Guillaume44 / Répondre
  3. Sympathique !

    J’aime bien Epica. Muse je connais comme ça mais j’ai jamais écouté. Et la musique classique, je plussoie 1000 fois.

    Tigger Lilly / Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

un × cinq =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.