Deuil interdit de Michael Connelly

A Los Angeles, durant l’été 1988, une jeune fille de 16 ans, Becky Verloren est retrouvée morte, une balle tirée en pleine poitrine. Il faut attendre dix-sept ans et les résultats d’une analyse ADN pour que l’affaire revienne à l’avant-scène. Avec ces résultats arrivent les premières menaces, et l’enquête prend vite des allures de cauchemar. Un drôle d’accueil pour l’inspecteur Harry Bosch, qui vient de réintégrer le LAPD après trois ans de retraite…
—————
Je suis une fan inconditionnelle d’Harry Bosch et de Connelly. Mais là trop c’est trop.
Harry part de la police,
Harry revient y travailler,
Harry part à la retraite,
Harry reprend du service pour s’occuper des affaires non classées (comme dans Wonderland Avenue et Lumière morte).
Comme dans chaque livre, la trame est identique : Bosch est un incompris, en proie à ses démons. C’est un solitaire que rien n’arrête.
Seul contre tous, il résoudra l’affaire et se mettra à dos flics et supérieurs qui n’avaient pu le faire à l’époque. Mais il s’en moque Bosh, tel Lucky Luke, il repart sur son blanc destrier en attendant la prochaine affaire. A moins que cette fois-ci Michael Connelly ne décide qu’il est enfin temps de mettre Harry à la retraite 🙂

NB : je viens quand même d’acheter Echo Park…J’ai toujours bon espoir de retrouver Le Grand Harry Bosh

 


Logo-DecitreEnvie de le lire ? Vous le trouverez chez ces différents partenaires…


About Val

View all Posts

Blogueuse, lectrice équipée d'un reader depuis plusieurs années. Grande fan de Science Fiction, de thriller, Valérie ne passe pas une journée sans ouvrir un livre. Et quand elle ne lit pas, ce qui est vraiment rare, Valérie adore aller au cinéma (voir des films SF), regarder des séries (principalement SF)...elle travaille aussi mais ça, c'est une autre histoire...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

14 + onze =