Echo Park de Michael Connelly

En 1993, la jeune Marie Gesto disparaît à la sortie d’un supermarché d’Hollywood. L’affaire est confiée à l’inspecteur Bosch, qui ne peut la résoudre, la victime n’ayant jamais été retrouvée. Treize ans plus tard, soit en 2006, Bosch reçoit un appel lui signalant qu’un suspect accusé de deux meurtres de femmes particulièrement ignobles, dont celui de Marie Gesto, est prêt à passer aux aveux moyennant un recours à la procédure du ‘plaider coupable’ qui lui éviterait la condamnation à mort. La tâche de Bosch consiste donc à recueillir ces aveux et à vérifier si l’assassin n’est pas en train de blouser l’appareil judiciaire afin d’éviter la piqûre.
—————–
Yeahhh enfin !! j’ai eu peur avec Deuil interdit mais là, on retrouve un Michael Connelly qui renoue avec son ancienne écriture. L’auteur se délecte à nouveau de nous mener sur des fausses pistes et impasses.
C’est sadique, mais j’adore quand Harry Bosh se retrouve au centre d’une machination où flics et avocats verreux l’empêchent de mener à bien ses enquêtes….
Par contre, Harry devenu père est de moins en moins en proie à ses démons. Il a tendance à se placer en “sauveur de l’humanité” et en bon pensant, à sectoriser le bien et le mal.

Malheureusement, on ne retrouve pas le niveau de “Les égouts de Los Angeles” ou encore Le dernier coyote“. Les ficelles sont encore trop voyantes mais les retournements de situations excusent ces petites maladresses. La lecture d’Echo Park fut un régal d’un bout à l’autre. tous les ingrédients dignes d’un bon polar sont réunis.


Logo-DecitreEnvie de le lire ? Vous le trouverez chez ces différents partenaires…


About Val

View all Posts

Blogueuse, lectrice équipée d'un reader depuis plusieurs années. Grande fan de Science Fiction, de thriller, Valérie ne passe pas une journée sans ouvrir un livre. Et quand elle ne lit pas, ce qui est vraiment rare, Valérie adore aller au cinéma (voir des films SF), regarder des séries (principalement SF)...elle travaille aussi mais ça, c'est une autre histoire...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

18 − dix =