Romain Sardou : Pardonnez nos offenses

Pardonnez nos offenses

Romain Sardou

Je m’étais promis de ne plus ouvrir un livre de Romain Sardou après la grande déception de Personne n’y échappera. Mais ma maman est venue il y a quelques semaines avec Pardonnez nos offenses, m’invitant toute affaire cessante à le découvrir.
En bonne fifille, j’ai fais confiance à ma maman et offert à Romain Sardou une nouvelle chance de me séduire 🙂

Et pour une surprise, ce fût une bonne surprise. Je n’ai pas du tout eu l’impression de lire un écrit de la même personne. Étonnant.

“l’étonnement”…c’est vraiment ce qui caractérise ma lecture de Pardonnez nos offenses. Au fil des pages, j’ai découvert une histoire bien construite avec un sujet ésotérique très bien maîtrisé. Le rythme est haletant, les descriptions captivantes, les personnages réalistes et attachants. J’ai passé un bon moment et je comprends mieux maintenant l’engouement que l’auteur suscite.


Logo-DecitreEnvie de le lire ? Vous le trouverez chez ces différents partenaires…



—————–
Présentation de l’éditeur
Hiver 1284. Les ” froidures du Diable ” accablent Draguan, petit diocèse du comté de Toulouse. La population est en proie aux peurs les plus irraisonnées depuis la découverte de restes de corps suppliciés dans la rivière… C’est alors qu’un prêtre aux manières étranges, Henno Gui, se présente à l’évêché. Il a été mandé pour prendre en charge la paroisse d’Heurteloup. Enfoui dans une forêt inextricable, entouré de marais nauséabonds soupçonnés de porter la peste, Heurteloup vit dans l’oubli depuis des décennies. L’église est en ruine, nombre de maisons sont à l’abandon. Nul ne sait ce que les habitants sont devenus… Cette paroisse maudite, treizième d’un évêché aussi pauvre qu’isolé, intéresse pourtant les plus hautes sphères de Rome.

About Val

View all Posts

Blogueuse, lectrice équipée d'un reader depuis plusieurs années. Grande fan de Science Fiction, de thriller, Valérie ne passe pas une journée sans ouvrir un livre. Et quand elle ne lit pas, ce qui est vraiment rare, Valérie adore aller au cinéma (voir des films SF), regarder des séries (principalement SF)...elle travaille aussi mais ça, c'est une autre histoire...

2 Comments on this post

  1. J’ai procédé en sens inverse donc je garde tout son crédit à R. Sardou malgrè le “personne n’y échappera”, je crois qu’il teste tous les genres … il a aussi publié un conte de noël il me semble … ?

    Fersenette / Répondre
  2. Exact Fersenette ! L’arche de Noël…Reste à voir ce qu’il vaut 🙂

    valunivers / Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

2 × trois =