Stephen King : Mr Mercedes

Stephen King Mr MercedesMr Mercedes

Stephen King

Editeur : ALBIN MICHEL (28 janvier 2015) (550 pages)

Genre : Thriller / Policier

Le temps de la retraite a sonné pour l’inspecteur Hodges. Télé, bières, revolver sur les genoux, on l’imagine bien ruminer sur le temps qui passe, les affaires dont il s’est occupées, celles qui n’ont pas été résolues… Bref, il se morfond seul sur son fauteuil.

Avec Stephen King, les héros ne peuvent s’ennuyer bien longtemps. Arrive donc très rapidement une lettre. enfin La Lettre devrais-je dire, car elle provient du fameux “Tueur à la Mercedes”. Cette lettre va le sortir de sa léthargie….l’heure de se remettre en chasse est arrivée. L’analyse psychologique de ces 4 longues pages d’aveux occupera l’inspecteur pendant plusieurs jours.

Le tueur, c’est Brady. Il est connu pour avoir foncé avec sa voiture sur une foule de personnes et tué 8 personnes dont un bébé. Il a deux boulots, est fier d’avoir poussé au suicide une femme rien qu’en lui parlant sur Internet et a tué son petit jeune frère avec la complicité de sa mère.  Ce qui l’énerve le plus dans la vie, c’est William Hodges, il le hait viscéralement…

Plusieurs fois, Brady s’est demandé s’il serait difficile d’empoisonner un camion entier de crèmes glacées ; la vanille, la chocolat, les sorbets, le parfum du jour, les barres chocolatées glacées, et même les glaces à l’eau et les Whistle Pops. Il est même allé jusqu’à faire des recherches internet. Il a fait ce que Anthony « Tones » Frobisher, son boss à Discount Electronix, appellerait sûrement « une étude de faisabilité », et conclu que bien que possible, ce serait stupide. Ce n’est pas qu’il répugne à prendre des risques ; il s’est tiré du Massacre à la Mercedes alors qu’il avait plus de chances de se faire coincer que de s’en sortir. Mais il n’a pas envie de plonger maintenant. Il a du travail à faire. En cette fin de printemps et ce début d’été, son travail c’est ce gros retraité de flic, K. William Hodges.

Il se pourrait bien qu’il vienne faire un petit tour dans le West Side avec un camion rempli de glaces empoisonnées quand le vieux flic en aura eu marre de faire joujou avec l’arme qu’il garde dans son salon, à côté de son fauteuil, et qu’il s’en sera servi pour de bon. Mais pas avant. Le gros flic énerve Brady Hartsfield. L’énerve carrément. Il a pris sa retraite avec les honneurs, ses collègues lui ont même organisé une fête ; et en quoi cela est-il juste alors qu’il n’a même pas réussi à arrêter l’assassin le plus célèbre que cette ville ait jamais connu ?

Dans son courrier, il n’écrit pas criminel mais crèminel alors qu’il démontre tout au long de son discours une intelligence pratique hors du commun. Cette lettre est bourrée de fausses pistes. Le jeu du chat et de la souris commence.

Le côté intéressant de ce récit est de participer au fil des chapitres aux réflexions du tueur et de l’inspecteur. Il n’y a rien à redire, c’est bien ficelé. Par contre, je m’attendais à mieux. Il faut dire que l’on attends toujours beaucoup de Stephen King. Et cette fois-ci, je n’ai pas ressenti la moindre peur, le moindre frisson. C’est propre, carré…. Un peu trop pour moi très certainement.

Je lutte toujours contre les clichés et là bon sang, il y en a pas mal. Tous les personnages sont stéréotypés. Les vieux n’y connaissent rien en informatique, les femmes encore moins…heureusement que la relève est là…Faut pas déconner mec ! Et vas-y que je te rajoute une histoire d’amour !

Vous l’aurez remarqué, j’ai une nette préférence quand Stephen King nous offre des écrits fantastiques ou d’horreur. Alors, que les amateurs du genre policier ne se détourne pas de Mr Mercedes car c’est un bon livre, pas le meilleur cru de l’auteur, mais un bon livre à lire cet été sur la plage.

 


Logo-DecitreEnvie de l’acheter ? Vous le trouverez chez ces différents partenaires…


About Val

View all Posts

Blogueuse, lectrice équipée d'un reader depuis plusieurs années. Grande fan de Science Fiction, de thriller, Valérie ne passe pas une journée sans ouvrir un livre. Et quand elle ne lit pas, ce qui est vraiment rare, Valérie adore aller au cinéma (voir des films SF), regarder des séries (principalement SF)...elle travaille aussi mais ça, c'est une autre histoire...

5 Comments on this post

  1. Moi non plus je n’ai pas été emballé par celui-là…Stephen King est un auteur très irrégulier

    John / Répondre
  2. Voici un livre à lire, si vous voulez. Il s’appelle le jour zéro.
    Cordialement

    http://www.amazon.fr/jour-z%C3%A9ro-Phychi-ebook/dp/B015G0VGCY/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1443619067&sr=8-1&keywords=jour+z%C3%A9ro

    Phychi / Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

13 − 6 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.