Karin Lowachee : Warchild

warchild-karin-lowachee-204x300Warchild

Karin Lowachee

Éditeur : Le Belial (19 février 2009) ( 560 pages)
Traduction de : Sandra Kazourian
Genre : Science-Fiction / Planet Opera
Prix Warner Aspect
finaliste du Philip K. Dick Award en 2002

—————–

Jos a huit ans quand son vaisseau marchand est attaqué. Du fond de sa cachette, il attend que son père vienne le chercher pour lui dire que l’alerte est terminée. Mais son père ne revient pas et Jos ne sais pas qui a envahi son vaisseau : Les Strits, aliens mangeurs d’enfants ? ou les pirates, véritables tueurs et vendeurs d’enfants esclaves ?

Cette dernière hypothèse est la bonne. Les pirates ont tué tous les adultes et rassemblé les enfants pour les vendre à prix d’or. Le capitaine Falcone gardera Jos pour son propre plaisir. Il est si petit et si mignon.

Jos a beau être petit, il sait que ses parents sont morts et qu’il est sous le contrôle d’un psychopathe violent. Le seul moyen pour lui de survivre est de céder aux caprices de ce capitaine qui lui donne une “bonne éducation” dans l’objectif sûrement de louer ses services à de riches pédophiles lors de prochaines escales.

C’est lors d’une escale justement, que Falcone tombe par hasard sur une attaque de Strits. Tout va très vite quand Jos profite du chaos pour échapper à Falcone qui, en représailles, lui tire une balle dans le dos. Jos est aussitôt sauvé par sympathisant Strit, Nikolas-dan qui l’emporte dans son vaisseau sur la planète des Strits.

Niko le prend sous son aile et tente avec beaucoup de patience d’approcher cet enfant brisé dont le coeur déborde de colère…

Tel un sage, il lui raconte la vie avec douceur et philosophie. Il le laisse aussi avec une tablette informatique lui permettant d’apprendre la langue des Strits. Cet apprentissage lui permettra de découvrir ce qui est réellement arrivé à son vaisseau et la complexité de la guerre. Puis vient le temps où Niko lui apprend tout ce qu’il sait en art martiaux.

Oh comme je suis peinée de l’avoir déjà terminé !
Oh comme je vous envie de bientôt le découvrir !
Warchild
, c’est plus qu’un livre de Space Opera.
C’est un livre qui nous raconte l’histoire d’un petit garçon touchant et attachant.
C’est un livre sur la guerre et les effets pervers qu’elle peut avoir sur l’homme.

Qu’ils soient principaux ou secondaires, Karin Lowachee a donné une âme et de la profondeur à tous ses personnages. Point trop de joliesse, ni de caricature. Ce réalisme a un côté assez effrayant. Les premiers chapitres sont écrits à la seconde personne. C’est comme si Jos refusait d’accepter l’inacceptable. Quand au lecteur, il prend sa place dans l’histoire et tient lieu d’observateur.

Rien n’est enjolivé, rien n’est épargné au lecteur, mais les mots employés sont emprunts de délicatesse, le plus dur est supposé et seule la guerre a le goût de sang.

Un véritable space opera respectant tous les codes du genre. J’ai d’ailleurs souvent pensé au schéma utilisé par Orson Scott Card dans le cycle d’Ender.

Ces deux livres sont assez proches avec beaucoup d’action, un psychologie complexe, une intrigue enlevée qui font de Karin Lowachee une excellente page turner.

Je vous le recommande chaudement.
Livre lu dans le cadre du challenge Summer Star Wars organisé par M. Lhisbei.

Je vous invite à lire sur la blogosphère les avis  d’Efelle, MrLhisbei, le podcast de la salle 101

a
 


Logo-DecitreEnvie de le lire ? Vous le trouverez chez ces différents partenaires…



Présentation de l’éditeur
—————–

Jos Musey a huit ans. Et à huit ans, comme beaucoup de gamins de son âge, il n’a pas la moindre idée de ce que sera sa vie future. En fait, il n’a même aucune idée de ce que sera sa vie dans quelques minutes, car il ignore s’il en aura toujours une, de vie. Quant aux pirates qui attaquent les vaisseaux marchands du ConcentraTerre, des vaisseaux comme le sien, il ne sait que ce que les grands ont bien voulu lui en dire : la mort, l’esclavage, et les choses sans nom que certains adultes font avec les enfants… Et il y a les striviirc-na. Les aliens. Jos en sait encore moins à leur sujet. Juste qu’ils mangent les enfants… et qu’ils ont avec eux le Warboy, le guerrier ultime, l’Ennemi. Mais il y a une chose pourtant que Jos sait à coup sûr. Les combats qu il entend depuis sa cachette dans les entrailles du Mukudori, les cris, les tirs de laser et l’odeur de fumée sont sans appel : les méchants arrivent et ses parents sont morts…

Présentation de l’auteur
—————–

Née au Guyana, Karin Lowachee vit au Canada depuis l âge de deux ans. Après des études de
lettres à la York University de Toronto, elle enchaîne quantité de petits boulots. Des expériences qui la conduiront notamment à passer près d une année à Rankin Inlet, une communauté inuit de quelques centaines d’habitants, dans le Nunavut, sur la côte ouest de la baie d’Hudson.
Warchild, son premier roman, lauréat du prix Warner Aspect et finaliste au Philip K. Dick Award en 2002, fut salué lors de sa publication outre-Atlantique par un accueil public et critique unanime. Elle en a depuis publié deux autres, des romans qui ne constituent pas des suites à Warchild, mais prennent pour cadre la même guerre future. Son prochain livre, The Gaslight Dogs, paraîtra aux Etats-Unis dans quelques mois.

About Val

View all Posts

Blogueuse, lectrice équipée d'un reader depuis plusieurs années. Grande fan de Science Fiction, de thriller, Valérie ne passe pas une journée sans ouvrir un livre. Et quand elle ne lit pas, ce qui est vraiment rare, Valérie adore aller au cinéma (voir des films SF), regarder des séries (principalement SF)...elle travaille aussi mais ça, c'est une autre histoire...

1 Comments on this post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

quatre × 5 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.