Pierre Bordage : Les guerriers du silence

Les guerriers du silence
Pierre Bordage

Éditeur : J’ai lu (9 avril 2001) ( 636 pages)
Grand Prix de l’Imaginaire en 1994
Prix Julia Verlanger en 1994.

—————–
Les guerriers du silence est le premier tome d’une trilogie composée de :

– Les Guerriers du silence
– Terra Mater
– La citadelle Hyponéros

L’histoire se déroule bien loin de la Terre. Les hommes partis coloniser plusieurs centaines de planètes se sont regroupés au sein de la Confédération de Naflin. Mais comme tout empire, ce dernier se révèle être bien corrompu. La soif du pouvoir et la religion se révèlent être les ingrédients favoris de ce ce premier tome.

D’entrée de jeu, Tixu Oty me fait penser à un vieux détective américain des années 50. Cet anti-héros est employé par une société de voyages qui s’occupe de transporter ses clients instantanément sur de nombreuses planètes par le biais de la dématérialisation / re-matérialisation des molécules. Il habite sur une petite planète oubliée de tous. Sa vie est très banale et Tixu noie son ennuie dans l’alcool jusqu’au jour où une jeune et jolie syracusaine, pourchassée par des tueurs, le presse d’enfreindre le règlement et de la téléporter gratuitement sur une autre planète.

Tixu Oty se retrouve embarqué, au début bien malgré lui, dans une course poursuite à travers les différents monde pour sauver cette si jolie Syracusaine dont il est tombé amoureux. Tout pataud qu’il est, Tixu va mettre des bâtons dans les roues des Scaythes d’Hyponeros (de vilains télépathes qui tuent par la pensée dont le plan machaviélique est d’exterminer la race humaine). Pour les combattre, une poignée d’hommes éparpillés sur différents mondes, maîtres de combats basés sur le silence intérieur.

On s’attache beaucoup à ce Tixu qui, bien que gauche au départ, va s’élever un peu plus à chaque aventures.

Les Guerriers du silence est un véritable Space Opera, (parfois un peu long), mais construit comme je les aime. Un livre où l’on ne se lasse pas des intrigues, rebondissements et trahisons en tout genre…

Le style de Bordage, lyrique à souhait, nous entraîne dans des domaines assez complexes tels que l’ethno-sociologie ou encore la philosophie. Le récit invite à l’évasion mais surtout à la réflexion…pour le coup, ce n’est pas vraiment une lecture de plage mais un livre parfait pour le summer star wars 🙂

Livre lu dans le cadre du challenge Summer Star Wars organisé par M. Lhisbei.
Je vous invite à lire sur la blogosphère les avis  de Cœurdechene posté chez Biblioblog, de Cafard Cosmique,
 


Logo-DecitreEnvie de le lire ? Vous le trouverez chez ces différents partenaires…


—————–
Présentation de l’éditeur

Quelque cent mondes composent la Confédération de Naflin, parmi lesquels la somptueuse et raffinée Syracusa. Or, dans l’ombre de la famille régnante, les mystérieux Scaythes d’Hyponéros, venus d’un monde lointain, doués d’inquiétants pouvoirs psychiques, trament un gigantesque complot dont l’instauration d’une dictature sur la Confédération ne constitue qu’une étape. Qui pourrait donc leur faire obstacle ? Les moines guerriers de l’Ordre Absourate ? Ou faudrait-il compter avec cet obscur employé d’une compagnie de voyages qui noie son ennui dans l’alcool sur la planète Deux-Saisons ? Car sa vie bascule en ce jour où une belle Syracusaine, traquée, passe la porte de son agence… Rares sont les romans français de science-fiction animés d’un véritable souffle épique. Pierre Bordage, dès son coup d’essai, nous livre avec Les guerriers du silence le premier volet d’un authentique opéra de l’Espace.


style=”display:inline-block;width:125px;height:125px”
data-ad-client=”ca-pub-9890426432281780″
data-ad-slot=”7879783350″>
//

About Val

View all Posts

Blogueuse, lectrice équipée d'un reader depuis plusieurs années. Grande fan de Science Fiction, de thriller, Valérie ne passe pas une journée sans ouvrir un livre. Et quand elle ne lit pas, ce qui est vraiment rare, Valérie adore aller au cinéma (voir des films SF), regarder des séries (principalement SF)...elle travaille aussi mais ça, c'est une autre histoire...

18 Comments on this post

  1. L’imaginaire de Bordage semble toujours aussi débordant et prometteur.

    El Jc / Répondre
  2. L’imaginaire de Bordage semble toujours aussi débordant et prometteur.

    El Jc / Répondre
  3. Pour l’instant je n’ai jamais été déçue.

    Val / Répondre
  4. Pour l’instant je n’ai jamais été déçue.

    Val / Répondre
  5. Il y a 15 ans que j’ai lu cette trilogie et c’est avec plaisir que tes commentaires sur ce livre m’ont fait remonter quelques souvenirs de lecture. Un must du space opéra

    MathGon / Répondre
  6. Il y a 15 ans que j’ai lu cette trilogie et c’est avec plaisir que tes commentaires sur ce livre m’ont fait remonter quelques souvenirs de lecture. Un must du space opéra

    MathGon / Répondre
  7. Ma lecture de cette trilogie remonte à loin aussi mais j’en garde un bon souvenir.

    Efelle / Répondre
  8. Ma lecture de cette trilogie remonte à loin aussi mais j’en garde un bon souvenir.

    Efelle / Répondre
  9. Comme beaucoup, j’ai lu ce livre il y a plusieurs années et en ai gardé un excellent souvenir. Nous nous sommes dans ce sens prêté à un exercice critique un peu inhabituel dans le dernier épisode de notre podcast : raviver de vieux souvenirs de lecture et les confronter à nos découvertes plus récentes et à l’univers de la SF contemporaine de manière plus générale.

    Emmanuel / Répondre
  10. Comme beaucoup, j’ai lu ce livre il y a plusieurs années et en ai gardé un excellent souvenir. Nous nous sommes dans ce sens prêté à un exercice critique un peu inhabituel dans le dernier épisode de notre podcast : raviver de vieux souvenirs de lecture et les confronter à nos découvertes plus récentes et à l’univers de la SF contemporaine de manière plus générale.

    Emmanuel / Répondre
  11. Hum merci Emmanuel, je vais aller écouter votre podcast.
    Est-ce que l’un d’entre vous a lu La fraternité du Panca ? Il y a beaucoup de points communs avec Les guerriers du silence

    Val / Répondre
  12. Hum merci Emmanuel, je vais aller écouter votre podcast.
    Est-ce que l’un d’entre vous a lu La fraternité du Panca ? Il y a beaucoup de points communs avec Les guerriers du silence

    Val / Répondre
  13. Excellent livre ! J’ai aussi adoré la fraternité du panca ! a recommander chaudement !

    Seb / Répondre
  14. Excellent livre ! J’ai aussi adoré la fraternité du panca ! a recommander chaudement !

    Seb / Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

quatre − 4 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.