Sylvie Denis : Haute-Ecole

haute ecole sylvie denisHaute-Ecole
Sylvie Denis

Librairie L’Atalante (25 février 2004) (458 pages)
Genre : fantasy / littératures de l’imaginaire / magie
prix : julia verlanger en 2004

Les Dieux sont partis laissant la petite partie des humains possédant des pouvoirs magiques à leur triste sort. Ils ont abandonnés les hommes, parce que trop déçus de la façon dont les humains utilisaient le don qu’ils leur avaient offert ….pouvoir qu’en fin de compte ils ne méritaient pas.

Depuis parler aux animaux, allumer le feu sans allumettes, lancer des boules de neiges sans bouger un pouce…sentir la présence ou la pensée des gens ne rend pas les enfants forcément heureux.
Car dans le Royaume Extérieur, les chasseurs traquent ceux qui ne se rendent pas d’eux même à la Haute-école pour se faire “éduquer”.
Cet endroit est dirigée par Hérus Tork, un magicien machiavélique qui se sert habilement, sévèrement de tous pour ses propres intérêts. Éliminations, brimades, tortures, rien ne lui fait peur pour remettre dans le droit chemin ceux qui ne se plient pas à sa volonté.

Ils étaient cinq, tous vêtus de noir, tous montés sur de superbes étalons de même couleur. Quatre d’entre eux portaient le masque des chasseurs. Ils ralentirent leurs montures une fois dans la cour…Comme le portail, la porte d’entrée de l’école s’ouvrit toute seule. Dans le silence absolu qui s’était abattu sur les classes, des pas résonnèrent sur le carrelage du couloir. Ian sentit un gémissement de pur désespoir monter dans sa gorge. Il se mordit la langue… Surtout ne pas se trahir. Ne pas bouger….Cesser de penser et de sentir. Se rendre invisible. Ne plus exister.

Ilian a échapé à la traque alors que Raoul son camarade de classe vient de se faire attraper sous ses yeux. Le personnage d’Ilian est très complexe. Sa meilleure amie Arielle va l’aider à s’échapper, à rejoindre les magiciens dissidents mais il n’hésitera pas à l’oublier et à la laisser pour morte à la première difficulté de leur parcours. Franchement, arrivée à la fin du roman je n’ai toujours pas réussi à cerner ce personnage…

Pour revenir au roman, seuls certains magiciens arrivent à camoufler au moment de la chasse leur pouvoirs et à rester libres. Réseaux secrets, réunions clandestines, ils ne restent pas seuls. Arik, Madge, Pierre en font partis. Ils accueillent bien volontiers les enfants pour les répartir dans des familles libres qui sauront prendre soin d’eux et leur apprendre à maîtriser leur pouvoir.

Elisabeth de Siff donne également sa vision de la situation . Elle vit au château mais n’a jamais été repérée par les magiciens ni les chasseurs. Elle tient un journal dans lequel tous les faits importants nous sont révélés. Car la révolte gronde. La folie d’Hérus Tork, révolte de plus en plus et Arik menera la bataille dans le but de renverser le plus puissant des sorciers.

Je me suis demandée si Haute-école n’avait pas été écrit pour les adolescents. Le différence par rapport aux autres, la rébellion par rapport à l’ordre établi mais ce livre ce lit à plusieurs niveaux.
Dans mon esprit, un magicien est bien plus puissant qu’un être humain lambda. Sylvie Denis en a fait une sorte d’esclave qui, à sa sortie de formation à la Haute-école, est utilisé comme n’importe quel ouvrier par les êtres normaux.
Les meilleurs deviennent chasseurs, les autres pousseurs ou encore éclaireurs. Et une fois le magicien pressé comme un citron, l’homme va en chercher un autre. Le magicien est donc considéré ici comme quantité négligeable. Le but de la rébellion est tout simplement de les libérer d’une condition d’esclave et  d’obtenir les mêmes droits que les humains normaux.

Haute-école a la particularité de donner le rôle de narrateur à chaque personne importante de l’histoire. Ce qui fait que l’on arrive vite à croiser les différents évènements vécus de façon différente. C’est un exercice difficile que Sylvie Denis a réussi avec une facilité déconcertante. Moi qui peut m’égarer facilement en chemin, la trame est faite en sorte que l’on ne puisse perdre de vue l’ensemble donné au récit.

 

SFFF_au_feminin Enfin mon premier livre qui entre dans le challenge de Tigger Lilly !

 


Logo-DecitreEnvie de le lire ? Vous le trouverez chez ces différents partenaires…


About Val

View all Posts

Blogueuse, lectrice équipée d'un reader depuis plusieurs années. Grande fan de Science Fiction, de thriller, Valérie ne passe pas une journée sans ouvrir un livre. Et quand elle ne lit pas, ce qui est vraiment rare, Valérie adore aller au cinéma (voir des films SF), regarder des séries (principalement SF)...elle travaille aussi mais ça, c'est une autre histoire...

3 Comments on this post

Répondre à Valunivers Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

dix-sept + 20 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.