Haruki Murakami : 1Q84 – Livre 1, Avril-Juin

1Q84 – Livre 1, Avril-Juin

Haruki Murakami

Éditeur : BELFOND (25 août 2011) (533 pages)
Traduction de : Hélène Morita
Genre : Science-Fiction / Uchronie / Univers parallèles

—————–

Tout commence par Aomamé, jeune femme, coincée dans les embouteillages écoutant dans le taxi qui l’emmène vers son rendez-vous du Janacek. Phénomène étrange, le nom du compositeur et le titre du morceau lui viennent instantanément à l’esprit alors qu’elle n’a pas vraiment de fibre musicale. Etrange également, l’attitude du chauffeur de taxi qui lui conseille, si elle ne veut pas être en retard à sa réunion, de prendre la tangente et de descendre les escaliers pour se retrouver pas très loin de là où elle doit se rendre.

De “réunion”, on apprend très vite, qu’il n’y en aura point. Aomamé est un professeur de gym douce et accessoirement tueuse à la solde d’une vieille dame amoureuse de ses papillons.

Au détour d’une rue, c’est l’uniforme de l’armée qui attire son attention. Plus tard, se sont les informations sur la passé de la Terre qui ne concordent pas avec ce qu’elle en sait. Enfin deux lunes cohabitent dans le ciel et cette deuxième lune n’a l’air de surprendre personne.

Se pourrait-il qu’elle ait basculé dans un autre monde que le sien ? C’est ce qu’Aomamé finit par croire et ce nouveau monde, elle décide de l’appeler 1Q84 avec “Q comme Question.” Bien entendu, le lecteur aura tout de suite fait le rapprochement entre le livre d’Orwell et celui de Murakami. 1Q84 ne prend pas le même chemin, celui de la dystopie. Le lien entre les deux livres se fera peut-être dans les prochains tomes.

Mais revenons à l’histoire et à Tengo, l’autre protagoniste de 1Q84. C’est un homme solitaire qui enseigne les mathématiques le jour et réécrit un manuscrit pour le compte d’un éditeur la nuit.

Cette supercherie littéraire pèse sur ses épaules mais il lui a été impossible de refuser de réécrire La Chrysalide de l’air, magnifique roman d’une lycéenne de 17 ans, dont le style encore maladroit mérite d’être retravaillé par une grande plume. C’est cette réécriture qui va le mener sur les traces d’une étrange secte.

Ces deux personnages sont liés, on le sent mais reste à savoir comment ils vont bien pouvoir faire pour se trouver, car on devine très vite que leurs destins vont faire qu’un.

Murakami suit l’idée que le temps ne s’écoule pas en ligne droite. En 1Q84, des torsions, des changements de temps autour de la réalité, et le passé peut se faufiler à l’improviste derrière vous. Ce ne sont là que quelques-uns même des thèmes intéressants que j’ai trouvés.

J’ai aimé la façon dont les personnages principaux ont été développés dans ce livre, les descriptions sont minutieuses et réalistes. Murakami aime prendre son temps, user de tours et détours le temps de flash backs plus ou moins longs pour asseoir son histoire. J’ai eu l’impression qu’il fallait mériter son texte. Que les clés n’allaient pas aussi facilement nous être livrées.

Impossible pour moi de classer cet étrange roman. Un savant mélange de magie et de fantaisie.

Les tomes deux et trois m’attendent bien sagement. J’y trouverai j’espère de quoi nourrir la multitude de questions restées avec ce premier tome sans réponse.

A lire également les avis de Cachou, Julien,

1Q84 a été lu dans le cadre du Winter Time Travel de Lhisbei

 


Logo-DecitreEnvie de le lire ? Vous le trouverez chez ces différents partenaires…


About Val

View all Posts

Blogueuse, lectrice équipée d'un reader depuis plusieurs années. Grande fan de Science Fiction, de thriller, Valérie ne passe pas une journée sans ouvrir un livre. Et quand elle ne lit pas, ce qui est vraiment rare, Valérie adore aller au cinéma (voir des films SF), regarder des séries (principalement SF)...elle travaille aussi mais ça, c'est une autre histoire...

0 Comments on this post

  1. ça doit être un peu spécial et dur à suivre mais, comme tu dis, ça doit se mériter. un ovni créatif en tout cas. Après ça m’emballe pas plus que ça en ce moment.

    (mars dediu j’suis bien en retard moi 🙁 )

    Lael / Répondre
    • Un bon souvenir oui. Par contre toujours pas entamé le 2ème tome…Il faut que je le remonte dans ma PAL

      Val / (in reply to Lael) Répondre
  2. Pas encore lu celui-ci, même s’il trône en bonne place dans ma “to read list”. Cela dit, les autres Murakami que j’ai lus ont pour la plupart un petite place à part dans mon petit coeur de lecteur amateur. Les chroniques de l’oiseau à ressort notamment.

    Badtachyon / Répondre
    • J’ai découvert Murakami avec ce premier livre. Il y a effectivement quelque chose chez cet auteur qui marque profondément et durablement 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

4 × 3 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.