Malo de Braquilanges : Le livre dont vous êtes la victime

 Le livre dont vous êtes la victime
Malo de Braquilanges

Sortie : 7 avril 2017 (205 pages)

Genre : Thriller

Léo se réveille face à Markus, qui se dit être son mari. Seulement voilà, Léo n’y croit pas une seconde et voit plutôt qu’elle est la captive d’un psychopathe et qu’il lui faudra se battre si elle veut survivre.

Quand Léo se réveille à l’hôpital, elle est persuadée d’avoir tué son ravisseur et goûte à la liberté retrouvée. La pauvre déchante très vite quand le capitaine Etchéverry lui annonce n’avoir trouvé aucune trace de son agresseur…

– Je ne peux pas vous faire de promesses, bien sûr, mais je suis confiant que nous retrouverons votre agresseur.

Vous avez l’impression d’avoir manqué une marche.

– Mais… Il est mort ?

Votre voix tremble. La phrase tourne à l’interrogative. Vous avez des picotements dans les doigts et le ventre. Le capitaine Etchéverry ne répond pas tout de suite. Ça carbure à toute vitesse derrière ses beaux yeux sombres, sous la tignasse de cheveux bruns en bataille. Il vous fait tout reprendre depuis le début. Le réveil, Marcus, le coup de pied, sa tête contre le coin du lit, le sang. Vous vous retenez de vomir.

– Il n’y avait aucun corps là où vous avez été séquestrée.

La traque commence. Le jeu du chat et de la souris est d’ailleurs commencé depuis longtemps. Car pour Markus, il s’agit bien d’un jeu…et c’est lui le chat. Léo se sent opprimée, coincée et nous lecteur, le sommes également car Ô merveille, ce livre est écrit à la 3ème personne. Cela donne une puissance non négligeable au texte. Le VOUS, c’est NOUS…Ce NOUS, c’est MOI… et pour le coup, mon moi intérieur se sent sacrément plus impliqué, que si je n’étais que simple spectatrice de l’action.

Cette puissance, on la retrouve également dans le style. C’est un véritable plaisir de lire des phrases bien construites et non dénuées de sens. Croyez-moi, ça fait du bien.
Là où ça pêche un peu, c’est le non-renouvellement dans l’intrigue. Je ne la dévoilerai pas en vous disant que le tueur est aux trousses de Léo, qu’elle a beau se déplacer, Marcus lui fera un petit coucou en passant….Là, désolée mais, rien de nouveau sous le soleil…ça en devient même ennuyeux.

J’ai même fait un bon quand au détour d’un chapitre, l’auteur me donne toutes les clés de l’intrigue…

En conclusion, idée originale, à retravailler pour lui donner de la substance et talent d’écriture indéniable. Accrochez-vous Malo de Braquilanges, ce métier d’écrivain est fait pour vous 🙂

 

About Val

View all Posts

Blogueuse, lectrice équipée d'un reader depuis plusieurs années. Grande fan de Science Fiction, de thriller, Valérie ne passe pas une journée sans ouvrir un livre. Et quand elle ne lit pas, ce qui est vraiment rare, Valérie adore aller au cinéma (voir des films SF), regarder des séries (principalement SF)...elle travaille aussi mais ça, c'est une autre histoire...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

3 × quatre =