Amélie Nothomb : Ni d’Eve, ni d’Adam

Ni d’Eve, ni d’Adam

Amélie Nothomb

« Stupeur et tremblements pourrait donner l’impression qu’au Japon, à l’âge adulte, j’ai seulement été la plus désastreuse des employés. Ni d’Ève ni d’Adam révélera qu’à la même époque et dans le même lieu, j’ai aussi été la fiancée d’un Tokyoïte très singulier. » Amélie Nothomb
—————-
Amélie retourne au Japon et donne des cours de Français à Tokyo.
Rinri, un jeune homme à qui elle dispense ses leçons, voit en Amélie l’idéal de la femme occidentale. Son rêve : la séduire…puis l’épouser 😉

C’est sans conteste, cette période chez Amélie Nothomb que je préfère.
J’avais dévoré Stupeur et tremblement.
Je viens d’en faire de même avec Ni d’Eve ni d’Adam !
C’est un livre très personnel. Je ne sais quelle dose de vie réelle est entrée dans ce roman, mais on sent une implication plus forte que dans un roman de pure fiction.
C’est aussi une autre face d’une Amélie que je ne connaissais pas. Très loin de la descente aux enfers de Stupeur et tremblement, ce roman est plutôt gai et bourré d’humour. J’ai souvent eu le sourire aux lèvres. Ce livre est une petite douceur.


Logo-DecitreEnvie de le lire ? Vous le trouverez chez ces différents partenaires…


About Val

View all Posts

Blogueuse, lectrice équipée d'un reader depuis plusieurs années. Grande fan de Science Fiction, de thriller, Valérie ne passe pas une journée sans ouvrir un livre. Et quand elle ne lit pas, ce qui est vraiment rare, Valérie adore aller au cinéma (voir des films SF), regarder des séries (principalement SF)...elle travaille aussi mais ça, c'est une autre histoire...

4 Comments on this post

  1. Je me suis posée la question tout le long de ce roman, de savoir quelle est la part du reel dans cette histoire….

    lolottte / Répondre
  2. Génial, moi qui ai été déçue par mon dernier Nothomb, je suis ravie de me dire que celui-ci ne devrait pas me décevoir à nouveau !!!

    Cécile / Répondre
  3. @ lolottte : une grande partie j’espère ! tu imagines faire pipi à poil dans la neige ? brrrrrr

    @ Cécile : Tu me diras ce que tu en as pensé. Nous avons été sacrément nombreux à être déçus par Le fait du prince.

    Val / Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

1 + huit =