Les cerfs-volants de Kaboul de Khaled Hosseini

Les cerfs-volants de Kaboul

Khaled Hosseini

Éditeur : 10/18 (septembre 2006) (405 pages)
Traduction de : Jean BAILHACHE
Genre : Littérature
Grand Prix des lectrices de Elle en 2003
Prix des libraires du Québec

—————–

Certes, les ficelles sont parfois un peu grosses.
Certes, je pensai en apprendre plus sur l’Afghanistan et son histoire.
Certes, j’ai détesté cet anti-héro dès le début…
Mais tout est effacé par le talent de Khaled Hosseini. Sa description du Kaboul d’autrefois tant au niveau homme qu’architecture est extraordinaire. Son écriture est une vrai partition de musique. Chaque mot, comme chaque note est à sa place et la mélodie qui en sort est merveilleuse.
Ce livre est l’histoire d’une rédemption….d’une minute dans l’enfance où tout a basculé…une minute qui change toute une vie.

—————–

Présentation de l’éditeur
De Kaboul à San Francisco, des années 70 à nos jours, une déchirante histoire d’amitié et de trahison, avec, en arrière-plan, la chronique tourmentée d’un pays dévasté : l’Afghanistan. Bien que frères de lait, Amir et Hassan ont grandi dans des mondes différents : le premier est le fils d’un riche commerçant, le second est le fils de leur serviteur. Inséparables, liés par une même passion, les deux garçons se vouent une amitié indéfectible. Mais ce lien va se briser à jamais. Alors que sous ses yeux Hassan subit une véritable ignominie, Amir reste pétrifié. Peur ? Lâcheté ? Honte ? Pris dans une terrible confusion des sentiments, il n’esquissera pas un geste pour sauver son ami. Eté 2001. Réfugié depuis plusieurs années aux Etats-Unis, Amir reçoit un appel du Pakistan. Il existe un moyen de te racheter, lui annonce une voix au téléphone. Mais ce moyen passe par une plongée au coeur de l’Afghanistan des talibans… et de son propre passé.

 


Logo-DecitreEnvie de le lire ? Vous le trouverez chez ces différents partenaires…


About Val

View all Posts

Blogueuse, lectrice équipée d'un reader depuis plusieurs années. Grande fan de Science Fiction, de thriller, Valérie ne passe pas une journée sans ouvrir un livre. Et quand elle ne lit pas, ce qui est vraiment rare, Valérie adore aller au cinéma (voir des films SF), regarder des séries (principalement SF)...elle travaille aussi mais ça, c'est une autre histoire...

2 Comments on this post

  1. ah bah oui alors tu l’as fini , pas super emballée autant que moi on dirait ?

    Laurence / Répondre
  2. Ah si c’est un super beau livre ! l’écriture est magnifique…
    Maintenant les ficelles sont parfois trop grosses et ça casse la magie

    Val / Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

onze − 4 =