Arkadi et Boris Strougatski : Stalker

Stalker

Arkadi & Boris Strougatski

Éditeur : Editions Denoël Collection Lunes d’encre (9 avril 2010) ( 222 pages)
Traduction de Svetlana Delmotte
Genre : Science-fiction / Post-apocalyptique

—————–

“Le fait même de la Visite est la découverte la plus importante non seulement de ces treize dernières années, mais de toute l’histoire de l’humanité. Il n’est pas tellement important de savoir qui étaient ces visiteurs. Il n’est pas important de savoir d’où ils sont venus, ni leur but, ni pourquoi ils sont restés si peu de temps, ni où ils sont passés après. Ce qui compte, c’est que, maintenant, l’humanité le sait avec certitude : elle n’est pas seule dans l’univers. J’ai peur que l’Institut des cultures extra-terrestres n’ait plus jamais une chance de faire une découverte aussi fondamentale.”

Ils sont venus ! Les extraterrestres sont passés sur Terre (peut-être le temps d’un pique-nique comme le suggère le sous-titre) et ont laissé derrière eux des objets mystérieux.
Merveilles, pièges, débris, artefacts ?
Sûrement un peu tout cela à la fois.
A présent, sur Terre, il reste six zones “mortes”,  potentiellement dangereuses pour l’homme…

Toutes ces parcelles de terrain, appelées  “Zone de la visite”, sont considérées comme contaminées et interdites à la population. Tout ce qui s’y trouve “appartient” à L’ONU. Seul, L’institut international est habilité à extraire ces étranges objets pour analyse, .

Cependant, il existe un réseau parallèle, les Stalkers, qui au risque de leur vie vont pénétrer la zone interdite à la recherche de ces objets pour les revendre au marché noir ou à l’institut.
Fous, aventuriers ou nécessiteux, ils pénètrent dans la zone au risque de leur vie. Beaucoup d’entre eux la perde d’ailleurs.
Redrick Shouhart, le narrateur, est l’un d’entre eux. On suivra son évolution sur quatre périodes. Quatre périodes sombres, à la recherche d’une chimère : la boule d’or qui exaucera tous les souhaits de celui qui la trouvera.

Pour une découverte de la littérature SF russe, je suis comblée.
Ce livre est un vrai ovni dont le sujet extraterrestre n’est en fait qu’un prétexte à une oeuvre profondément humaine avec un petit côté conte philosophique. Point de héros ici mais juste l’homme qui part à la découverte de ce qu’il est.
Les caractères sont étonnants. Le style, dépouillé, rude et froid retranscrit avec une grande justesse l’extérieur et l’intérieur de la zone.

C’est une histoire très profonde que je vous recommande vivement.

Lu dans le cadre du Challenge Fins du Monde chez Tigger Lilly.

A lire les avis : Cachou, Acr0, Benjamin, Lorkhan, Gromovar

 


Logo-DecitreEnvie de le lire ? Vous le trouverez chez ces différents partenaires…


Présentation de l’éditeur
—————–
Des Visiteurs sont venus sur Terre. Sortis d’on ne sait où, ils sont repartis sans crier gare. Dans la Zone qu’ils ont occupée pendant des années sans jamais correspondre avec les hommes, ils ont abandonné des objets de toutes sortes. Objets-pièges. Objets-bombes. Objets-miracles. Objets que les stalkers viennent piller au risque de leur vie, comme une bande de fourmis coloniserait sans rien y comprendre les détritus abandonnées par des pique-niqueurs au bord d’un chemin.

Adapté au cinéma en 1979 par Andreï Tarkovski, Stalker ou Pique-nique au bord du chemin (ici publié pour la première fois en France en version intégrale) est le chef d’œuvre des frères Strougatski. Un roman qui a eu un tel impact sur le XXe siècle que c’est sous le surnom de stalkers qu’on connaît désormais les hommes et les femmes qui ont étouffé le cœur du réacteur en fusion de Tchernobyl, entre le 26 avril et le 16 mai 1986.

About Val

View all Posts

Blogueuse, lectrice équipée d'un reader depuis plusieurs années. Grande fan de Science Fiction, de thriller, Valérie ne passe pas une journée sans ouvrir un livre. Et quand elle ne lit pas, ce qui est vraiment rare, Valérie adore aller au cinéma (voir des films SF), regarder des séries (principalement SF)...elle travaille aussi mais ça, c'est une autre histoire...

17 Comments on this post

  1. Un jour je le lirai !

    Guillaume44 / Répondre
  2. Chouette ! En fait, je ne sais pas pourquoi je dis “chouette” alors que je suis quasi sûre que le style ne te siéra pas vraiment. J’espère me tromper…J’me sens seule à avoir apprécié cette plongée dans cette histoire atypique.

    Val / Répondre
    • Seule, je ne crois pas, ce roman a quand même été globalement encensé.

      Perso, je ne fais pas partie de ses adorateurs, et pourtant j’aurais vraiment aimé…

      Lorhkan / (in reply to Val) Répondre
  3. Il me tente beaucoup !

    Plume / Répondre
  4. Un jour je le lirai aussi.

    Efelle / Répondre
  5. Je suis ravie qu’il t’est plus plu qu’à moi-même ^^
    As-tu vu l’adaptation de Tarkovski ?

    Acr0 / Répondre
  6. Un jour, je le lirai itou. Tu m’as donné envie !

    Blop / Répondre
  7. Pareil, ce livre m’intrigue, je me laisserai peut-être tenter un de ces jours !

    Xapur / Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

5 × 2 =