La mère des tempêtes de John Barnes

La mère des tempêtes

John Barnes

Le Livre de Poche (24 octobre 2001) (672 pages)

A la suite d’une catastrophe écologique survenue dans l’Arctique, la température du globe croît brusquement et d’immenses tempêtes se déclenchent qui ravagent le monde. Un techno-thriller sur un sujet d’actualité : le réchauffement de la planète et ses conséquences sur le climat.
—————–
On pourrait croire à un roman catastrophe digne des séries B. Et bien non ! Certes John Barnes y a glissé pas mal de mélo mais ses connaissances météorologiques, politico-écologique effacent ce petit défaut.
Il faut avouer que par moment, et c’était dur à lire et surtout à comprendre. Je me suis retrouvée sur les bancs de la Fac à l’écouter développer ses théories sur les changements climatiques, la naissance d’un ouragan, le développement des cyclones et des jets. C’est à cette occasion que j’ai appris que les fonds des océans ainsi que le permafrost de la toundra contenaient du méthane.Un rien peut libérer ce gaz et transformer notre monde en une multitude de cyclones et tsunami. Je le relirai un jour – quand je serai grande – car j’ai du passer à côté de pas mal d’information importante. Et je ne suis pas encore assez calée en météorologie

 


Logo-DecitreEnvie de le lire ? Vous le trouverez chez ces différents partenaires…


About Val

View all Posts

Blogueuse, lectrice équipée d'un reader depuis plusieurs années. Grande fan de Science Fiction, de thriller, Valérie ne passe pas une journée sans ouvrir un livre. Et quand elle ne lit pas, ce qui est vraiment rare, Valérie adore aller au cinéma (voir des films SF), regarder des séries (principalement SF)...elle travaille aussi mais ça, c'est une autre histoire...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

onze + dix-sept =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.