Paul McAuley : La guerre tranquille

La guerre tranquille

Paul McAuley

Traduction de Jean-Daniel Brèque
Éditeur : Bragelonne (22 octobre 2010) (528 pages)

—————–
Je commence moyennement cette nouvelle année avec La guerre tranquille, qui s’avère tenir plus de la SF politic-ecolo que du space opera. Pour tout vous dire, Je suis assez partagée sur ce livre qui me paraît très inégal avec des passages franchement trop longs et d’autres captivants.

En voulant sciemment faire un mauvais jeu de mot, La guerre tranquille est une lecture (trop ?) tranquille à mon goût. Maintenant que c’est fait, voyons voir de quoi ça parle :

Les changements climatiques ont ravagé notre bonne vieille planète Terre et le Grand Brésil, est devenue la première puissance mondiale. La Terre est dirigée par des familles mafieuses et autoritaires.

Les colons humains, réfugiés de ces dynasties totalitaires, ont colonisé les lunes de Jupiter et de Saturne. Leurs descendants vivent dans les biomes (sorte d’écosystème, résultat d’expériences scientifiques et génétiques). Ces colonies ont adopté un système politique à l’opposé de celui de la Terre, basé sur la démocratie poussée à l’extrême.

La mort de Maximilien Peixoto, commandant en chef des forces aériennes de Grand Brésil et surtout défenseur acharné œuvrant sans cesse pour une réconciliation et la paix avec les Extros, met en péril cette paix plus que fragile.

Alors que la tension monte entre les humains sur terre et les humains dans l’espace, Le lecteur suit le destin de quatre personnages. autre grief de ma part, je n’en ai pas trouvé un seul d’attachant. ce qui complexifie l’intérêt pour la lecture. L’héroïne, c’est l’histoire elle même. Une histoire complexe où s’entrecroisent les fils d’un destin qui les mènera de façon certaine vers un conflit.

Comme je le disais en préambule, les lenteurs ont failli à plusieurs reprises me faire abandonner, mais je suis contente d’être allée au bout. Rien que pour les moments de pure merveille où la description des mondes colonisés et des habitats extros.

Leur écosystème et fonctionnement démocratique (poussé à l’extrême) est vraiment passionnant. Du bon space opera.

A lire les avis de Marc (qui attend avec impatience le 2nd volet) et de Bibliomanu.

Merci à la librairie Dialogues 🙂


Logo-DecitreEnvie de le lire ? Vous le trouverez chez ces différents partenaires…


Présentation de l’éditeur

—————–
L’humanité est au bord d’un conflit armé qui décidera de son destin dans l’univers.

Un voyage vertigineux allant des villes dévastées de l’Amérique aux confins de notre Système solaire en compagnie de cinq personnages : un espion cloné, un pilote de chasse, une savante sans scrupule, une ingénieure experte en écosystèmes et un diplomate véreux.

Incorporant les dernières découvertes en astronomie et en biologie, chaque page livre son lot de merveilles : paysages extravagants, sociétés novatrices et organismes insolites.

About Val

View all Posts

Blogueuse, lectrice équipée d'un reader depuis plusieurs années. Grande fan de Science Fiction, de thriller, Valérie ne passe pas une journée sans ouvrir un livre. Et quand elle ne lit pas, ce qui est vraiment rare, Valérie adore aller au cinéma (voir des films SF), regarder des séries (principalement SF)...elle travaille aussi mais ça, c'est une autre histoire...

7 Comments on this post

  1. Je passe.

    Efelle / Répondre
  2. C’est pas au poker ou au tarot qu’on passe ? 😉

    Val / Répondre
  3. Je te dirai ce que j’en pense, je l’ai sur ma table de chevet d’ici une ou deux lectures encore.

    Guillaume44 / Répondre
    • J’ai hâte de connaitre ton avis.
      Je viens de lire celui de Bifrost (n°61). Ils n’ont pas vraiment été emballés ni convaincus.

  4. Je vois que nous avons partagé les mêmes impressions sur ce livre. En revanche, j’ai quand même bien apprécié le personnage de Macy qui subit les événements les uns après les autres et qui rebondit toujours. Ses déboires avec ces êtres qui la pistent en la filmant m’ont particulièrement plu. Je rajoute ton lien et celui de Marc sur mon billet.

    BiblioMan(u) / Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

18 + quatorze =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.