Test de commande de la toute nouvelle box livre : La Kube

Kube_box_livre

Le phénomène de la BOX perdure dans le temps, c’est un fait. Quand j’ai vu les premières débarquer sur le marché, je n’aurais jamais imaginé que ce concept d’abonnement mensuel prendrait une telle ampleur et qu’on le déclinerait à toutes les sauces.

Il existe même la box livre, ou plus joliment dit, la box littéraire.
C’est à grâce à une bonne stratégie marketing que La Kube a fait plus de bruit sur le marché que ses concurrentes apparues plus discrètement.

Le principe est le même que pour les autres la box littéraires : Un libraire prend connaissance de vos goûts en matière de lecture et sélectionne le livre de poche qui devrait vous faire plaisir. C’est vous qui choisissez le niveau de précision de ce que vous souhaitez recevoir. Cela va du :

  • Fais ce que tu veux, je te fais confiance très cher Libraire de mon coeur, à
  • Montre moi ce que tu veux m’envoyer que je valide ou rejette ton choix.

Moi, je suis joueuse et j’ai participé au premier envoi de La Kube en laissant “toute liberté” à MON libraire de me dénicher la perle rare.

15 euros, c’est le prix que je vais devoir débourser pour un livre de poche….
C’est plus cher que Livre-moi(s) qui est à 9.90 € ; je m’attends donc à un service de luxe, irréprochable etc…

L’aventure commence donc le 15 juillet 2015 en m’inscrivant à leur newsletter. La page d’accueil est plus que sobre, une boîte devant un rideau de velours bleu…A grand renfort de teasing par mail, on se sent futur client privilégié comme dans les ventes privée ! Chouette, me voilà propulsée au rang de VIP de la Kube.

Kube, vous aimerez votre prochain livre.

Le 13 septembre, les ventes sont enfin ouvertes….Je me suis donc inscrite pour avoir l’honneur de faire partie des 1 000 première commandes 🙂
Enthousiaste à fond, je vais sur le site, paye lesdits 15 euros et travaille d’arrache-pied à donner tous les renseignements possibles à celui qui sera MON libraire. Je me confie sur mes goûts en matière de littérature, un peu comme à un ami, réponds aux questions standard du site et charge ma bibliothèque Babelio.
Enfin bref, je joue le jeu à fond….et j’attends.

Fin septembre, j’attends toujours. Sur le web, on est plus habitués à attendre.
Je reçois des newsletters dans lesquelles aucun lien ne renvoie vers leur site. Je peste intérieurement de devoir faire fonctionner la grosse machinerie google pour les retrouver et me dit que le gars qui les a rencardé sur le webmarketing n’était pas si fort que ça…..donc, j’attends.

Début octobre, je reçois un mail qui commence à me donner de l’urticaire. On ne me parle pas de MOI lecteur, ni de MON Libraire 😉 ….donc j’attends.

mail

Clic

Mi-octobre, j’ouvre mon coeur et fait part de mon inquiétude sur le compte twitter de la Kube et leur demande où en sont les commandes de septembre. J’ai eu en retour le message suivant :

Twitter - Notifications

Dur dur les deux points d’exclamation. En littérature, ça tape, ça fait mal … Même s’il y a un smiley pour faire passer  la pilule…Je suis de la vieille école…Puisqu’on me le demande, j’attends.

Le 21 octobre, après une journée de travail harassante, elle est enfin arrivée !

20151021_082809

Les insulaires de Christopher Priest….
Quel bonheur de découvrir ce livre à côté duquel j’étais complètement passée ! Je l’aurais presque embrassé mon libraire tiens !

Par contre, le reste….pffffffffff hyper mega déçue.

Comment vous décrire les plus-produits publicitaires….

  • Un marque page (Je m’y attendais vu que La kube m’avait déjà envoyé un mail pour m’expliquer quoi en faire) :

L’idée : immortaliser la lecture de votre livre Kube, pour ne laisser s’évaporer aucun souvenir. Nous vous invitons ensuite à partager ce marque page « mémo » sur les réseaux sociaux ou sur vos blogs avec un hashtag unique #makube, afin de consulter et d’échanger vos recommandations de lecture entre Kubers.

  • 5 tirages photos Mouais…expliquez-moi le rapport avec un livre ? Printic a juste payé pour insérer un flyer dans les colis de la Kube. Je suis curieuse de connaître leur taux d’activation.
  • Un carnet pour prendre des notes. Carnet offert par Eyrolles avec une pub pour un livre quelques feuilles pliées en deux et deux agrafes au milieu. Un peu ce que je préparais à mes filles avant de partir en voyage pour faire un carnet de voyage.

Ca y est ! C’est fini, je regarde encore dans la boîte, mais non….j’ai l’impression d’avoir été flouée…15 euros pour un livre de poche à 8 euros. Oui, je sais, les frais d’envois, de logistique toussa toussa….N’empêche que l’impression première est tenace, je suis déçue.

Qu’est-ce que j’aurais aimé de plus ? Rien…J’aurais retiré les goodies inutiles et demandé plus d’investissement de la part des libraires partenaires.

J’aurais peut-être été plus séduite par quelque chose qui n’aurait pas coûter un euro à La Kube :

Un échange ! Tout simplement savoir pourquoi le libraire de la librairie Les Guetteurs de Vent à Paris a choisi ce livre pour moi….L’a-t-il lu et aimé ? Ou ne s’y connaissant-il absolument pas en SF et a-t-il préféré assurer avec un livre primé ?

L’échange, c’est important. Ce n’est pas chez Amazon que j’ai commandé mon livre, c’est chez La Kube. Je m’attendais donc à mieux. Même sur le site de la Fnac, j’ai l’avis de libraires sur Les insulaires :

Les insulaires - broché - Christopher Priest - Livre - Fnac.com

En conclusion, ravie du livre reçu, beaucoup moins du reste.

Et vous ? Avez-vous reçu votre Kube ? Quel est votre avis ? Si ce n’est fait, je vous laisse tester à votre tour et suis pressée de connaître votre avis 🙂

 

 

About Val

View all Posts

Blogueuse, lectrice équipée d'un reader depuis plusieurs années. Grande fan de Science Fiction, de thriller, Valérie ne passe pas une journée sans ouvrir un livre. Et quand elle ne lit pas, ce qui est vraiment rare, Valérie adore aller au cinéma (voir des films SF), regarder des séries (principalement SF)...elle travaille aussi mais ça, c'est une autre histoire...

20 Comments on this post

  1. Moi je suis trop sceptique pour faire partie des premiers à tester un produit. Et souvent, je fais bien. J’aime ces “cadeaux” qui ne sont en fait, que des produits publicitaires. Et encore mieux, on te demande de leur faire de la pub (photo + hashtag). Elle n’est pas belle la vie ? Finalement, tous les blogocopains sont déçus…

    Acr0 / Répondre
  2. Super intéressant ton retour perso. Merci !
    Moi je savais d’emblée que ce n’était pas pour moi. Bon, j’ai des super libraires, ça aide, je n’ai donc pas besoin d’un autre.
    Mais 15€ pour un poche, il aurait fallu de sacrés goodies et j’étais persuadée que ça ne serait pas à la hauteur, en plus du fait que je m’en fous totalement des goodies quand j’achète un livre.
    En prime je n’avais pas confiance dans le système de choix des livres. Un libraire, même s’il s’y connaît, même s’il a quelques infos, n’a pas forcément le feeling suffisant pour trouver LE bon bouquin pour un gros lecteur (un bon lecteur ok, mais à notre stade c’est quand même vachement compliqué). Et il y avait le risque d’un libraire qui tombe à côté de la plaque.
    En tant que grosse lectrice au budget extrêmement limité, ce n’est clairement pas un produit pour moi, vu que je raisonne chaque petit achat que je fais. Les surprises j’adore, mais venant de mes proches, pas d’un truc totalement inconnu ^^
    Par contre pour des gens isolés géographiquement de toute librairie ça peut être ponctuellement un moyen sympa d’avoir un conseil. Mais comme tu dis, il faudrait un truc genre lettre du libraire qui explique son choix pour que ce soit un poil plus sympa. 🙂

    Lelf / Répondre
    • Oui ! Ca peut être utile à certains…genre pour faire un cadeau qui sort de l’ordinaire…
      Ah ces goodies un vrai cauchemar ! franchement, je n’aurai préféré avoir

      Val / (in reply to Lelf) Répondre
  3. Ahummm.
    Je crois que mon avis a échappé à personne.
    Ils m’ont envoyé un questionnaire de satisfaction. J’ai été franche.
    Et je suis entièrement d’accord avec ton point de vue. Il manque l’échange. A vouloir trop communiquer via les réseaux sociaux ça enterre l’échange privilégié qu’on attendait du libraire. Qui est finalement inexistant.

    Cornwall / Répondre
  4. J’ai failli tenter, mais comme le dit Lelf, j’ai été totalement freinée par le fait que, en tant que grosse lectrice, il y avait de grands risques de voir arriver un roman que j’avais déjà, ou que je n’avais pas voulu avoir. Du coup, j’ai laissé tomber. Et j’ai bien fait je pense. Les tarifs que tu décris me semblent un poil abusifs. Ayant des libraires autour de moi avec lesquels je peux discuter, autant le faire directement par ce biais.
    Tu mets aussi le doigt sur quelque chose qui manque totalement et auquel je n’avais pas pensé, même si je trouvais tout cela bien froid : l’échange.

    La chèvre grise / Répondre
  5. Trop tellement pas pour moi ce genre de concept archi-bourré de marketing.
    A la limite si je voulais m’amuser à jouer “je lis ce que mon libraire me conseille, les yeux fermés” j’irais chez Scylla et je ferais confiance à tata Natacha.

    Tigger Lilly / Répondre
    • J’avoue…le marketing, c’est mon métier donc j’étais curieuse de voir….
      Et oui mille fois ouiiiii pour la librairie Scylla 🙂

  6. Je ne regrette pas de m’être abstenu du coup…

    lorhkan / Répondre
  7. De mon côté, j’attendais de voir les premiers retours avant d’éventuellement me lancer. J’étais curieuse parce que les possibilités étaient grande en matière de goodies. Et je voulais savoir si des libraires spécialisés SFFF étaient dans la boucle. Apparemment non. Donc entre les déceptions des uns, le manque de libraire spécialisé (vive Tata Natacha) et le prix, je passerai mon tour définitivement…

    Lhisbei / Répondre
    • J’ai répondu à leur questionnaire de satisfaction….aucune news. Je ne sais pas moi, un client mécontent, j’essaye de le rattraper…même pas. Dommage. C’était un bon concept.
      J’irai faire la connaissance de Tata Natacha 😉

      Val / (in reply to Lhisbei) Répondre
  8. J’ai également été super déçue. Moi qui suis habituée des box autour du thé, il n’y a vraiment pas photo. 15 € pour un poche !!! J’en ressors avec l’impression de m’être fait arnaquer, et d’ailleurs je le leur ai dit dans leur questionnaire de satisfaction. Depuis, silence radio bien sûr…

    eTemporel (@eTemporel) / Répondre
  9. merci pour le retour de tes expériences de box 🙂 J’aimerais bien tenter moi aussi, voire offrir un abonnement…mais je viens de voir que Le Haut de la Pile a fermé ! Elle me plaisait davantage que Livre-Moi… Et je me perds complètement sur le net avec toutes les box sur tout… Aurais tu entre temps découvert une autre petite perle du genre ?

    Kti / Répondre
    • Malheureusement non. Je me suis arrêtée sur cette déception. dommage que le haut de la pile ait fermé car c’est ce que j’aurais pu éventuellement tester par la suite…

      Val / (in reply to Kti) Répondre
  10. Je découvre tardive la Kube. Grosse liseuse j’ai teste Livre-moi mais le questionnaire sur mes goûts m’a paru très léger et trop court (quand on lit énormément) et j’ai reçu un livre déjà lu. Bon après pas j’aurais pu le retourner (c’est prévu) mais j’ai arrêté là. Sinon jolie enveloppe – pas de goodies et un mot écrit à la main. Un concept sympa mais pour moi être surprise est un exercice difficile. Seul un libraire peut le faire !

    Electra / Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

1 + 14 =