Rapt de nuit de Patricia MacDonald

Rapt de nuit

Patricia MacDonald

Éditeur : Editions Albin Michel (3 janvier 2008) (383 pages)
Traduction de :  Nicole Hibert
Genre : Policier
—————–

Tess a 9 ans lorsque sa soeur aînée Phoebe est enlevée, violée et étranglée.
Sur son témoignage, le coupable est immédiatement arrêté, jugé, puis exécuté.
20 ans plus tard, l’enquête est réouverte à la demande de la mère du tueur. Avec les avancées scientifiques, elle réclame une analyse ADN, qui se révèlera négative innocentant définitivement son fils.
Retour à la case départ pour Tess, sa famille et toute la ville.

On connait Patricia MacDonald, grande militante contre la peine de mort. On se dit que ce livre va être une superbe vitrine pour véhiculer ses idées.
On reconnaît aussi Patricia MacDonald pour son talent à manipuler le lecteur. Tout est mis en oeuvre pour que nous nous perdions dans un labyrinthe de coupables aussi crédibles les uns que les autres. Souvent, elle nous mène en bateau jusqu’au dénouement de l’intrigue et nous ne pouvons nous empêcher de soupirer un “bon sang mais c’est bien sûr” en terminant la dernière phrase.

Sauf que là, relâchement total de l’auteur ?
livre “alimentaire” ? quelle déception !
on baigne dans les clichés, les stéréotypes, la psychologie de bazar et les grosses ficelles.

Lecteur, passez votre chemin !

About Val

View all Posts

Blogueuse, lectrice équipée d'un reader depuis plusieurs années. Grande fan de Science Fiction, de thriller, Valérie ne passe pas une journée sans ouvrir un livre. Et quand elle ne lit pas, ce qui est vraiment rare, Valérie adore aller au cinéma (voir des films SF), regarder des séries (principalement SF)...elle travaille aussi mais ça, c'est une autre histoire...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

huit + 10 =